Hiérarchie des Octaves

Dans l’étude de la loi des octaves, il faut rappeler que les octaves dans leur rapport à l’autre sont divisés en  fondamental et secondaire. L’octave fondamentale peut être assimilé à un tronc d’arbre donnant des branches d’octaves latérales. Les sept notes fondamentales de l’octave et les deux «chocs», les porteurs de nouvelles directions, donnent tout neuf maillons d’une chaîne, trois groupes de trois liens chacun.

Les octaves fondamentales sont reliées avec les octaves secondaires ou subordonnées d’une certaine manière définitive. Sur les octaves subordonnées de premier ordre viennent les octaves subordonnées de second ordre, et ainsi de suite. La construction d’octaves peut être comparé à la construction d’un arbre. Du tronc de base,  il sort des branches de tous les côtés, qui se divisent à leur tour et passent dans les branches, qui deviennent de moins en moins, et enfin sont couverts avec des feuilles. Le même processus se poursuit dans la construction des feuilles, dans la formation des nervures, et ainsi de suite.

Comme tout dans la nature, le corps humain porte à l’intérieur et sans les mêmes corrélations représentant un certain ensemble. Selon le nombre de notes dans l’octave et ses «hoquet», le corps humain est composé de neuf mesures de base exprimées par les chiffres d’une mesure définitive. Ces chiffres, bien sûr, diffèrent largement entre les individus, mais à l’intérieur de certaines limites. Ces neuf mesures de base, donnant une octave complète de premier ordre, en combinant d’une certaine façon, passent dans les mesures d’octaves subalternes qui à leur tour donnent lieu à d’autres octaves subordonnés, et ainsi de suite. De cette manière, il est possible d’obtenir les mesures de n’importe quel membre ou d’une partie du corps humain car ils sont tous dans une relation définie l’un à l’autre.

Vous devez comprendre et ressentir ce droit en vous-mêmes. Alors seulement vous voir vous-mêmes à l’extérieur.

 

PD Ouspensky

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article, publié dans Alchimie, Développement personnel, Développement spirituel, Esotérisme musical, Général, Grille de lecture, Observation de soi, Octave, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s