Le Soma

Résultat de recherche d'images pour Soma

Ensemble de cellules qui constituent la masse du corps, à l’exclusion des cellules sexuelles, ou germen. (La distinction entre germen et soma est due à August Weismann.)

Résultat de recherche d'images pour

religion védique

Mot sanskrit qui signifie simplement « jus » (obtenu par pressurage d’une substance végétale) et qui désigne dans la religion védique l’élixir d’immortalité, le nectar, l’ambroisie (amṛta). C’est parce qu’ils consomment quotidiennement le soma qui leur est offert en sacrifice par les hommes que les dieux conservent leur statut d’immortels (dans la perspective hindoue, les immortels sont ceux « qui vivent aussi longtemps que dure le cycle cosmique ») : lorsque le dernier brahmane aura offert le dernier sacrifice, les dieux disparaîtront avec l’univers tout entier.

Ce « crépuscule des dieux » (Götterdämmerung) n’est pas imminent, car l’Inde compte encore aujourd’hui de nombreuses familles où le culte védique est maintenu vivant. Il l’est cependant de façon réduite, car le soma n’est plus préparé depuis une période indéterminée (probablement depuis le ~ Xe siècle) : le lait répandu en oblation dans le feu sacré lors du sacrifice du matin (agnihotra) est considéré comme une nourriture de substitution pour les dieux, jouissant des mêmes vertus.

Résultat de recherche d'images pour

Mais il s’agit d’un pis-aller, car à l’époque védique l’agnihotra et le sacrifice de soma coexistaient. L’impossibilité où les brahmanes se sont trouvés de préparer le soma tient à plusieurs causes : la première est que la plante dont il était tiré ne devait pas se trouver dans les plaines du Pendjab, où les Aryens venaient de s’installer ; la seconde est que les rites du soma furent critiqués par des réformateurs religieux qui rejetaient à la fois l’immolation de victimes animales et la consommation rituelle de breuvages toxiques. En Iran, Zarathuštra (Zoroastre) est responsable de la réforme qui visa à éliminer, de la même façon, l’usage du haoma (équivalent iranien du soma) et le sacrifice des bovins. On a longtemps disputé en Occident pour tâcher de découvrir l’identité du végétal utilisé pour la préparation du soma. Un ethnologue américain (R. G. Wasson, Soma, 1968), approuvé par C. Lévi-Strauss (article dans la revue L’Homme, 1970), en systématisant toutes […]

Résultat de recherche d'images pour

Soma

Somatique

Somatiser

Sommer

Consommable

Consommer

Consommation

Une dystopie est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’elle empêche ses membres d’atteindre le bonheur. Une dystopie peut également être considérée, entre autres, comme une utopie qui vire au cauchemar et conduit donc à une contre-utopie.

 

Le Soma est, dans le roman dystopique Le Meilleur des Mondes d’Aldous Huxley, une drogue artificielle de synthèse présentée au peuple comme étant un simple médicament.

Les citoyens sont tous incités à utiliser ce produit qui peut, à forte dose, plonger celui qui en prend dans un sommeil paradisiaque.

Résultat de recherche d'images pour

Il se consomme sous forme de comprimés, distribués au travail en fin de journée. Cette substance est le secret de la cohésion de cette société : grâce à elle, chaque élément de la société est heureux et ne revendique rien.

Les individus de toutes les castes se satisfont de leur statut par le double usage du conditionnement hypnopédique et du Soma.

Réconcilier le corps et la personne

Soma est une machine unipersonnelle, centrée sur le corps et la perception. Sa forme est celle d’une petite salle de cinéma interactive, contrôlée par les émotions du spectateur. C’est un petit isoloir immersif où le visiteur est exposé à des vidéos colorées et à des sons. Ses émotions relevées par des capteurs transforment le montage ainsi que les associations image / couleur / son.

L’objectif de ce dispositif est d’assouplir le point de vue du spectateur face au contenu qu’il reçoit, en le manipulant comme un muscle. La méthode d’influence est inspirée des modèles logiques de la musique.

L’expérience dure environ 7 minutes.

Dans la solitude de ce lieu confiné, la liberté de sensations autorise une expérience singulière. Les images et sons inidentifiables permettent des émotions hors de tout jugements et de toute stéréotypie. La narration abstraite personnalisée fonctionne comme un cocon pour le sens que chacun y projette. Le système peut alors écrire de façon active dans l’inconscient du spectateur, et permettre une résonance nouvelle. Cette expérience est exclusive et n’appartient qu’au visiteur. Il n’est pas prévu ni utile à ce stade-ci de la verbaliser.

Le bonheur à la bonne heure

S’il est comparable à un photomaton de l’inconscient, Soma est un système non ludique qui ne délivre pas de souvenir palpable. Ce projet questionne la mécanique de la perception et la notion de libre arbitre, aux moyens des concepts et outils des systèmes logiques, de l’intelligence artificielle, de la psychologie comportementale et sociale, de l’hypnose, des neurosciences.

P1 = Germen P2 = Soma

modele_habitude_a22

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Soma

  1. Sol dit :

    Question

    Si la potion magique de Panoramix personnage d’Astérix représente le nectar, le soma, le dedans, par quoi est représenté le germen, les cellules sexuelles, alors que ni zéro, ni un ne sont es nombres premiers ?

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s