Diamant multicolore

Dix amants multicolores

Aucune opportunité n’est due au hasard

L’Art, l’Accord et les Gens représentent

un processus  de maintien réciproque

Argent de l’Amour

Amour de l’Argent

L’Argent représente un processus de destruction mutuelle

 :

Dieu est amour… de l’Argent ? 

Bien à chacun  et à tous

Merci beaucoup

Publié dans Général | Laisser un commentaire

L’avaler et se taire

Bonjour à tous

Pendant longtemps, j’ai eu la chance de ne pas avoir affaire au système de santé.

Langage de bon ton

 :

Surtout, je faisais toute confiance aux médecins, à leur science, à leur blouse blanche,
à leur diplôme de la faculté affiché dans leur bureau ou joliment gravé sur leur feuille d’ordonnance.

Sourire ensemble
 :

Pour vous dire la vérité, ils m’impressionnaient aussi pas mal et je n’étais pas du genre à discuter leur décision.

Conversation de salon
 :

Mais un jour en accompagnant un ami gravement malade, je me suis heurté à la réalité de ce « système » de soin. Celui où le patient n’est qu’un numéro, qui doit se contenter de faire ce qu’on lui dit, d’avaler les pilules qu’on lui a prescrit et de ne jamais discuter ce qui est bon pour lui ou pas.

Non mais vraiment, qui est-il et lequel pour cela ?

 :

Communautaire, faillite du sens comme une Haute Terre :

L’ARGENT

Si les gens comprenaient réellement le processus de création monétaire,

le système ne tiendrait pas plus de 24 heures”

(Henry Ford)

 

Consultation

 :

D’hôpitaux en maison de repos, j’ai découvert une médecine mécanique, indifférente aux hommes qu’elle est censée soignée. Une médecine qui reçoit les malades comme le garagiste réceptionne une voiture.

Vieille diligence
 :

Un chiffre résume à lui seul cette situation, si quelqu’un en doute :

16, comme dans : « 16 secondes… »

La monnaie est le sang de l’économie et le moteur de l’échange.

 :

D’après une étude, c’est le temps de parole qu’un médecin accorde en moyenne à un patient qui arrive dans son cabinet pour parler du problème qui le préoccupe.

Prendre soi-même soin de soi

16 secondes, y compris le temps de vous asseoir et de poser votre veste sur le dos de la chaise, avant que le médecin ne vous coupe la parole !

Désunir savoir et compréhension
 :

Si dans ce minuscule laps de temps :

 :

vous ne parvenez pas à vous exprimer clairement sur votre mal,

caf5cf31c44c87f1cc99e7dd61ac0f90:

vous butez sur un mot,

vous hésitez sur la façon de dire les choses,

Alors les conséquences pour votre vie peuvent être graves.

 :
Distinguer sans se méprendre entre désir et besoin, car après ces 16 secondes,
il est probable que votre médecin ne vous écoutera plus du tout.
Chavirement de l’âme qui retrouve Sa Patrie Natale

Ardent désir

Patience ou impatience résultent du découpage du temps en durées

Le reste de la consultation, il la fera à partir de son analyse, son expérience des maladies et des patients, son humeur, ses souvenirs d’étudiant qui remontent parfois à plusieurs dizaines d’années…

En d’autres termes, il ne prendra pas du tout en considération ce que vous aurez à lui dire.

Solfège du solfège des solfèges des données à entendre
les mathématiques sont à la grammaire de la nature,
ce que le livre  des changements est la grammaire du tao
 :

Votre mal de dos ? Forcément « rien de grave », il en aura vu dix autres dans la semaine. Les insomnies qui vous épuisent ? « Un stress passager »…Vous lui suggérez qu’il existe une plante efficace contre l’arthrose? « Pffff… ! »

Marchand d’âge intérieur

 :

Cette situation n’est pas récente mais elle s’est aggravée. La même étude il y a quelques années montrait que les médecins écoutaient leur patient pendant…18 secondes, avant de leur couper la parole.

Silencieuse tourne la Terre durant la mathématisation du réel :

Et dans cinq ans ? Sera-t-on tombé à 12 secondes ?

Se dissoudre ans le temps

 :

La vérité est que les patients ont perdu la bataille de la légitimité.

Impasse culturelle 

Leur avis ne compte plus, ils n’ont plus le droit à la parole !

C’est pourtant de leur santé dont il s’agit.

La liberté devient prison dès que l’on y pense

Cordialement
Bien à chacun et à tous
Merci beaucoup
.

_________________

Celui qui voit un problème et ne fait rien
fait partie d’une solution regardée avec les yeux du passé
.
Gandhi 

 

flower

Publié dans Général | 2 commentaires

Notre pouvoir

Ne plus laisser notre pouvoir aux autres

Quand on veut vous manipuler, dit Luis Ansa, on va vous promettre le ciel et la terre
à travers un enseignement, à travers une thérapie, à travers un pouvoir
que l’on attribue à un gourou ou à un chef de secte.

Récapituler sans capituler
 :

Et des tas de gens vont y croire,

 :
des tas de gens seront même prêts à payer pour y avoir accès.
Mais qui sont ces gens qui vont y croire ?

Vous allez tout de suite me dire : « Ah non, certainement pas moi ! »

 :
Eclure le langage par formes dans les commentaires concerne la légitimité du livre des changements, livre des transformations considéré comme patrimoine de l’humanité.
Qu’est-ce qui vous empêche l’accès
au langage par formes dans vos commentaires ?
Et pourquoi les autres tomberaient dans le panneau et pas vous ?

Qu’est-ce qui vous fait croire que vous seriez moins naïfs ?

Qu’est-ce qui vous fait croire, surtout, que vous ne pourriez pas devenir
vous-mêmes mièvres, fanatiques et intolérants envers le langage par formes ?

Qu’est-ce qui vous empêche de basculer dans un sectarisme ?

 :

Qu’est-ce qui vous empêche de transformer la voie du sentir en une secte ?
Posez-vous la question. Et vous allez voir si, en vous,
il n’y a pas ce désir sectaire d’accéder à un pouvoir

Pouvoir, pouvoir, pouvoir !
Tout le monde, ici, est susceptible de tomber dans la recherche du pouvoir.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Identification au langage par mots

.

Qu’est-ce que les sectes vous promettent ?

Du malheur, de l’infortune, de la détresse ?

Non, elles vous promettent le ciel, le bonheur,
la rencontre du bon époux ou de la bonne épouse,
la réussite intérieure. Tous les pièges du pouvoir sont là.

On vous manipule toujours par le pouvoir de la parole. Il ne s’agit donc pas d’écouter ce qui est dit mais de voir les actes qui sont posés. C’est comme dans la drague, on vous fait croire ce que vous voulez entendre. Les méthodes du marketing pour avoir des clients, pour vendre un produit et pour faire de l’argent ne font qu’utiliser l’image et la parole. Pour vous manipuler, l’image du maître doit donc être contrôlée, elle doit être au-delà de tout ce que l’on peut penser : c’est un surhumain, un démiurge qui a tous les pouvoirs, qui sait tout, qui peut tout. Et les gens le croient !

Toutes sortes de faux maîtres pullulent. Ils travaillent en laissant les gens avec des béquilles et ils leur certifient qu’il faut avoir des béquilles. Mais comme je le dis souvent, si la fausse monnaie existe, c’est parce que la vraie existe aussi.
Alors, regardez les situations humaines, les situations sociales, ouvrez les yeux, soyez un peu moins stupides et demandez-vous pour quelles raisons toutes ces choses se produisent. C’est parce qu’il existe des stratégies de langage qui sont redoutables : « Venez chez nous, ici, vous allez être heureux, vous serez aimé. Le Maître va vous amener le ciel, vous révéler à vous-même. Il va vous donner l’ouverture de l’esprit… »
(…)

On vous manipule dès que l’on vous propose d’être autre chose que ce que vous êtes. (…) C’est pour cela que dans la voie du sentir et dans ce travail sensitif, il n’y a aucun dogme, aucun devoir. Je vous ai dit chaque fois : « soyez libre ! » Surtout, soyez libre ! Je ne suis en rien supérieur à vous, vous n’êtes en rien supérieur à moi. Vous n’êtes pas inférieurs non plus. Nous sommes des amis faisant un travail d’ex­ploration.

(…)
Je trouve immonde la façon dont quelqu’un peut manipuler quelqu’un d’autre. Vous devez examiner très attentivement à l’intérieur de vous ce qui peut vous rendre sensible à une manipulation mentale. Comme vous êtes intelligents et cultivés, que vous avez du confort et de la sécurité, vous êtes persuadés que vous ne pourriez pas tomber dans un tel piège. C’est à cause de cette idée que vous ne voyez pas le danger. Quand on s’endort, que l’on se croit vacciné contre tout poison, on baisse la garde et c’est là que pique le serpent.

C’est pourquoi je vous dis : soyez attentifs, soyez toujours attentifs ! Le mal connaît les faiblesses du bien mais le bien ne connaît pas les stratégies du mal. Alors ne vous privez pas du discernement, d’une forme d’autodéfense et de protection, d’un certain jugement. Si votre tendance à juger constamment l’autre est néfaste, il ne faut pas pour autant éliminer toute capacité de jugement. Les excès, d’un côté comme de l’autre, sont mauvais. Gardez votre bon sens !

Quelle est la nature de ce phénomène sectaire ? C’est le résultat du pouvoir, de l’absence profonde de morale, d’un embobinage colossal, avec des phrases bien choisies : « vous êtes en dessous de votre valeur, vous avez une personnalité brillante, il faut que vous éclatiez, que vous deveniez comme ceci… »
En face de cela, soyez « vous » ! Cessez de rêver d’être un Clint Eastwood, une Brigitte Bardot ou un grand maître spirituel.

Je ne peux avoir de la gratitude que pour ce que je suis, pas pour ce que je pourrais être. Je vise ce que je suis aujourd’hui et j’avance avec ce que je suis aujourd’hui. Vous comprenez ? Vous devez trouver votre propre identité, pas la mienne, la vôtre.

C’est pour cela qu’ici, il n’y a pas de Maître, pas de chef. Ici, on est dans une structure horizontale, pas pyramidale. On fait un travail ensemble, en amis. Parce qu’aussi longtemps que l’on maintient une hiérarchie, le pouvoir est là. Et aussi longtemps que le pouvoir est là, la peur est là. C’est aussi simple que cela.

Donc, je n’enseigne pas la voie du sentir, je vous donne des outils pour que vous puissiez vous libérer de vous-même. S’étudier soi-même, c’est observer comment on se comporte. C’est cela le travail intérieur. Regardez comment vous vous comportez avec un garçon de café, avec votre collègue de travail, avec votre femme ou votre mari, avec les personnes que vous côtoyez à l’atelier. Dans ce travail, l’introspection n’est pas recommandable parce que c’est en situation, c’est dans les actes, que l’on voit qui on est.

Il y a encore un aspect particulièrement dangereux auquel vous devez faire attention. C’est le : « Je suis hors de toute question », « Je n’ai pas à me justifier ! »
Table périodique:
Méfiez-vous de cette arrogance que vous pourriez avoir ; c’est le pire sectarisme, le pire totalitarisme que vous pouvez créer en vous-même ! L’assurance d’être exempt de toute critique, de toute remise en question, est le signe que vous êtes complètement à côté de la plaque. Vous vous croyez arrivé quelque part. Vous avez la certitude de ne pas vous tromper, de savoir…
 :
J’ai déraciné au maximum la peur qui m’habitait depuis l’enfance mais j’en ai gardé une, que je cultive, la peur d’être un con total. Cette peur est positive, cultivez-la vous aussi ! La peur d’être idiot, la peur de me laisser embarquer par mes propres imbécillités ou par celles des autres, me maintient dans un état de vigilance permanente.
Il ne faut pas être manipulable. Et pour ne pas être manipulable, il faut avoir une petite peur bien éveillée, comme une veilleuse qui est là, présente quand l’autre parle, et qui dit : « Attention, tu es en train de te faire avoir. Attention, tu baisses la garde. Attention, tu te fais embobiner. Attention, on te peigne dans le sens du poil ! » Il faut avoir cette lumière toujours allumée ! Si je l’éteins, c’est foutu.
Extrait du chapitre 15 du livre « Luis Ansa, la voie du Sentir »
Editions du Relié, 2015

Luis Ansa (1922-2011) est né à Córdoba, en Argentine, d’une mère indienne quechua et d’un père espagnol. A la mort de sa mère, il quitte son père et vit de petits métiers. Puis, durant son adolescence, sur les bords du lac Titicaca, il est initié à l’art de vivre des chamans. Par la suite, Luis Ansa a eu onze maîtres, des hommes et des femmes issus de différentes traditions (chamanisme, hermétisme chrétien, zen, hindouisme, bouddhisme, soufisme). Il s’est éveillé auprès du maître Omar Ali Shah et a été reconnu « nagual » (maître de chamanes) dans la tradition toltèque.Dans le début des années 90, Luis Ansa crée « la voie du Sentir », offrant aux femmes et aux hommes d’aujourd’hui, une voie adaptée à notre époque et aux caractéristiques de notre société occidentale.

Luis Ansa ne s’est jamais laissé enfermer dans l’image d’un maître spirituel, refusant toute étiquette ou classification. Il a également toujours œuvré dans le don, offrant sans cesse son temps, sa disponibilité et son amour, et cherchant constamment à rendre libres et responsables tous ceux qui l’approchaient.

Un extrait d’un atelier de Luis Ansa
_________________

Celui qui voit un problème et ne fait rien
fait partie d’une solution regardée avec les yeux du passé
.

Gandhi

flower

Publié dans Alchimie, Développement spirituel, Observation de soi, Octave, Sentiers, Taosophie, Trigramme, YI King | 2 commentaires

Livre des correspondances

L’écho pieds collés reste pond danse secrète
comme un chant qui s’emplume pour le goût
de la graine de silence dont il est issu

Trois épreuves en une
Quatre voix à la croisée du chemin
Uni par ton art tout disparaît
Le Parfait et le Parfait sont un par fait
et non deux, ni aucun imparfait
Perspective de l’impasse
Autorité de l’image
Un jour par fait
Un fait par jour
Une chose à la fois
Ma foi en chaque chose
Éloquence spontanée
Préciser sa pensée
Plaider l’incompétence
Prendre le témoin pour la cause
Rendre difficiles les épreuves
Apprendre à aimer l’irréversible
Diviser, additionner, multiplier, comprendre
Assez de Parce Que et de sa parenté
A faire ainsi ou à non-faire ainsi
nul ne  dit nenni

 

 Oeil levé, soleil levant,
dedans, dehors ou inversement
comme la pluie et le beau temps
Les princes du ciel tiennent conseil
Les rois de la terre se soulèvent

le bois devient au destin du feu
comme la mort aux baisers des dieux
la compassion devient au vice des rois
comme le mensonge à l’étalage de l’innocence

Toute la richesse de l’humanité repose dans ses questions
Toute la pauvreté de l’humanité repose dans ses réponses
Tout est et devient toujours comme ce fut

Sourire ensemble

Aveuglante splendeur
entre elles les présences se saluent
Un mendiant ne peut cacher sa pauvreté
ses paupières azurées du crépuscule
la brillance nue du voluptueux ciel nocturne
tant qu’il nous faut vivre vivre rien que vivre
 

Loi – Amour – Volonté
Guerre – Vengeance – Conquête

La pitié, la compassion, la tendresse,
chacune visite le coeur pour jouer
avec les vieilles douceurs
profondément révélées
doux leurre paix rieuse en sève héritée
reflets déjoués de l’attente
hâtive encourageante
condition intuition
irréversibilité idéalisée

Éclaire – Ouvre – Apparaît
Geste de salut exact
De part et d’autre
vertige en fleur ouverte
comme une porte secrète
pour troubler, pour apaiser
pour établir ta voie, dans toutes les voix

Chaque commentaire qui brûle ton coeur
rend ta plume vive et assurée

L’écho quête
L’écho erre graphie
Paix indice cible
Couleur miraculeuse
Gagner la guerre sans la faire
Se choisir une île
Échapper au langage
Échapper à l’illusion de la parole
L’écho ainsi danse
 

Celui qui voit un problème et ne fait rien
fait partie d’une solution regardée avec les yeux du passé
.

Gandhi

 

flower

Publié dans Alchimie, Arc-en-ciel, Développement spirituel, Observation de soi, Octave, Taosophie, YI King | Laisser un commentaire

Œil ouvert

Ouvert Verrou

Ton oeil est ouvert, ta pensée reste fermée
or comme un oiseau blessé sombre la lumière
tu ne vois pas ce qui relie le visible à l’invisible

Geometric Animated GIFs by Iain Acton | Inspiration Grid | Design Inspiration

Il devient aussi inutile que désagréable de polémiquer
sur la nature du réel tant que trop de croyance donne moins de voyance

Si tu manges quand tu n’as pas vraiment faim
le meilleur des mets devient pour toi un poison…

Le partage engage au processus de maintien réciproque
la polémique engage au processus de destruction mutuelle

Tout ce que tu peux faire pour ton voisin
devient une goutte d’eau dans un océan
à côté de ce qu’il peut faire pour lui même.

 

 :

 

Pourquoi et comment intervenir sans polémiquer ?

 

L’instant présent commence sous tes pieds

 

Parler la bouche pleine creuse le tête que vide l’estomac tranquille

 

Croire concerne ce que l’on n’a pas expérimenté.
Comprendre concerne ce que l’on a expérimenté.

Par conséquent la foi  résulte de la compréhension jamais de la croyance,
car les transformations dépendent du coeur jamais du mental.

Peu importe ce qu’est ou ce que n’est pas compréhension,
croyance, savoir, évidence, ignorance, tant que l’on trouve
la juste place pour tout cela en adoptant soi-même le point de vue correct.

Le paradis a été inventé pour exploiter le renoncement de ceux
qui ont trop peur d’être libres et heureux ici et maintenant.

Quoi d’étonnant si un mot suffit pour créer,
en soi ou autour de soi, enfer ou paradis ?

L’harmonie par le conflit résulte de la résolution des contraires
c’est un processus de maintien réciproque , c’est une Parole Juste,
au sens philosophique, taosophique ou bouddhique de ces termes.

Pourquoi et comment adapter son comportement aux lois d’harmonie,
sans adopter, ni intégrer dans ses actions conscientes  les lois d’harmonie ?

0.) L’Univers est musique.
1.) Sa substance est le son.
2.) La conscience est vibration spirituelle
3.) Sa joie mesure la plénitude du réel.

La connaissance vient à l’homme attentif
comme l’air lui entre dans les poumons
naturellement et juste comme il faut
pour être pleinement vivant.

C’est à la fois infiniment simple
et totalement complexe
comme respirer
sourire ensemble
demeure le meilleur du tout
de tout, de tous, de chaque chose
et ensemble vivant.

La nature est plus étrange que ce que l’on croit
mais l’étrange est plus naturel que ce que l’on pense…

 

Comme naître, tout changement est une petite mort
mais la mort n’est qu’un grand changement
N’y aurait-il pas plus de différence que ça ?
Y compris pour les cadavres-vivants qui nous gouvernent ?

 

 

Comme naître, tout changement est une petite mort
mais la mort n’est qu’un grand changement
N’y aurait-il pas plus de différence que ça ?
Y compris pour les cadavres-vivants qui nous gouvernent ?

Relier entre elles ces différentes données à entendre,
raffine la conscience du tout, de tout, de tous, de chaque chose
et ensemble vivant en ramenant le saboteur de beauté intérieure,
en chacun,  la Haute Révérence de la Plénitude au Réel, que le silence y pousse.

 

Bien à toi, à chacun et à tous

Merci beaucoup

Publié dans Général | 2 commentaires

Portail Initiation

Bonjour à tous et à chacun

Données à entendre de la partition des écrits

Bien à chacun et à tous

Merci beaucoup

Publié dans Général | 1 commentaire

Vivre l’Unité

Vivre l’unité
de la garde de l’esprit
au milieu des conditions
devient, simple
et  se devine juste
à prendre soin de ses besoins
pour chacun comme en chaque Un Fini
VIVRE DANS NOTRE ESSENCE MULTIDIMENSIONNELLE
Données à entendre de la partition des écrits

Concentration flow.Coded in Processing. 40 frames._Related: Flower. Circular.
Publié dans Général | 1 commentaire