Table périodique des éléments

Bonjour à tous

Vivre l’Unité,

Encore un Accord que ne contredit aucun Désaccord

Table périodique des éléments et Loi d’Octave 

Périodicité

Similarité

Tout est lié

Prééminence

Tout vient de la Masse

Inclusion des éléments manquants

Dans le doute, vous  avez tort

Déduction d’un élément à partir de sa Masse

Les premières classifications des éléments

Les triades avec Döbereiner

Le rapport entre la masse atomique des éléments et leurs propriétés fut constaté par un chimiste russe: J. W. Döbereiner dès 1817. Il suggéra l’existence de «triades» d’éléments semblables tels que le chlore, le brome et l’iode. Il montra en outre que la masse atomique du second élément est intermédiaire entre celle des deux autres.
Vers 1850, les chimistes étaient parvenus à identifier quelque 20 triades, première manifestation d’une certaine harmonie dans la répartition des éléments.

La loi des octaves avec Chancourtois et Newlands

Jusqu’ici, aucune idée de périodicité n’est apparue. C’est en 1862 seulement que le géologue français Alexandre Chancourtois (1820-1886) mit en évidence une certaine répétition dans les propriétés des éléments. En 1864, Chancourtois et le chimiste britannique John Newlands (1837-1898) furent ridiculisés lorsqu’ils proposèrent la «loi des octaves» : «…Le huitième élément, qui suit un élément donné, ressemble au premier comme la huitième note de l’octave ressemble à la première…». Cette loi ne pouvait toutefois s’appliquer aux éléments situés au-delà du calcium. Cette périodicité de huit parut beaucoup trop arbitraire. On qualifia cette suggestion de compliquée, d’artificielle et de fantaisiste. L’idée faisait cependant son chemin.

La périodicité du volume atomique avec Meyer

En 1869, le chimiste allemand Julius Lothar Meyer (1837-1895) découvrit la périodicité du volume atomique et l’illustra au moyen d’une courbe. Les éléments semblables occupent des positions semblables sur la courbe en dents de scie. Les métaux alcalins, entre autres, se trouvent sur les pointes de la courbe.

La loi de la périodicité des propriétés avec Mendeleïev

C’est au chimiste russe, Dimitri Ivanovitch Mendeleïev (1834-1907), que revient le mérite d’avoir structuré une classification cohérente de l’ensemble des éléments. En rédigeant un volume de chimie, il se rend compte qu’en plaçant les éléments en ordre croissant de leur masse atomique, il apparaît une tendance en ce qui concerne les propriétés, tendance qui se répète à plusieurs reprises. En 1869, il présenta une première version de son tableau périodique.

Philosophade


Polarisation  préférentielle

Onde Particule Lumière

L’Harmonie des  Sphères dont parle Pythagore

s’y trouve reliée comme un accord que ne contredit aucun désaccord

entre le Visible et l’Invisible

La mémoire est à la conscience ce que la pesanteur est à  son corps,

si bien que la faiblesse des (nouveaux) philosophes est de s’arrêter

où pourrait commencer la validation de la philosophie

 

Bien à chacun et à tous

Merci beaucoup

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Table périodique des éléments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s