Nervosité clandestine

L’énergie de préserver obstinément
 :

 efface la possibilité d’une aide extérieure

Nombre Ombre Pénombre
Aliénation
Crise
Nervosité
Colère
Clandestinité
Soleil blessé

 :

Comme une vocation forte, communicative et fondamentale :
l’Amour.aussi sublime soit-il, ne garantit pas la compétence relationnelle.
Aimer ça s’apprend durant, la garde de l’esprit, au milieu des conditions.

 :

Endurance générée par l’ambition et la concentration

Quand on décide de changer, c’est parce qu’on espère quelque chose de meilleur. Mais est-ce toujours le cas ? Car, si l’on quitte une situation, c’est souvent parce qu’elle nous fait endurer davantage de souffrances que de bénéfices. Mais une fois le grand saut effectué, un autre type de souffrance apparaît, liée cette fois à la nouveauté, à l’incompétence, au rejet de l’entourage et à la perte d’identité. Deux qualités fondamentales seront alors nécessaires :le discernement et la persévéranceJ-J Crèvecoeur

 :

Une période d’isolement total

Exclure  la Nétiquette revient à exclure l’Art et les Gens.
C’est à dire ne percevoir que l’Argent
où selon le langage de bon ton des conversations de salon :
la Parole est d’Argent et Silence est d’Or

 :

Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme,
alors vous comprendrez que moi, je suis. » 

Évangile selon saint Jean chapitre 8, verset 28

 :

Discernement Persévérance Fraîcheur contagieuse

L’expression  » élevé le Fils de l’homme »
renvoie en moi à deux mouvements coordonnés.
pour voir grandir le Fils en l’homme
et porter plus haut que soi.

Alors je me raccroche aux branches de l’amitié.

C’est un geste instinctif qui saisit vivement
ce qui flotte avec moi dans le lit du courant,
ce qui va, ce qui vient et jamais ne se perd en chemin
telle une douce brise qui me donne la main.

C’est une certitude de ne jamais être abandonné en étant tout abandon,

C’est l’évidence de ne jamais être perdu en étant au milieu de nulle part,

C’est l’assurance de ne jamais être défait en étant totalement désarmé.

 

Ce qui la donne est une flamme nourrie du bois aimant de la présence, 

Un feu intérieur où les braises ne sont jamais éteintes sous la cendre des jours,

L’âtre vivant de la Rencontre.

 

Je ne saurai dire si cela répond à l’injonction du Prophète
car c’est une Parole qui me dépasse et que je ne saurais commenter.

Mais il y a cette Joie vive qui toujours répare les accrocs
et laisse le ciel de ce Jour si calme et bleu qu’il en devient limpide ,
semant jusqu’à la nuit sous mes pas des graines de paix.

 

Lise

 :

Dans l’aliénation, où la douleur et le plaisir font partie intégrante de la solitude, la nervosité en temps de crise coupe pratiquement toute aide extérieure.

 :

5/18 Saboteurs clandestins à l’oeuvre

Silence Obstacle Rythme Instabilité Dispersion

 :

786 La Croissance n° 46
866 Le Retour n° 24
886 L’Obscurité n°36
966 L’Approche n° 19
987 Grand Apprivoisement n° 26

...:

Cesser de plaire
Cesser de prendre l’Autre en otage
Cesser de trahir le moment présent

 :

 :

 :

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Nervosité clandestine

  1. Sol dit :

    Il suffit d’un rien

    Il suffit juste d’un petit rien pour changer notre Vie.
    Ce petit rien où se cache t-il dans ce grand univers ?
    A notre portée ou peut-être la nuit dans le fond du puit.
    Bord de la margelle pour plonger, la tête est à l’envers.
    S’introvertir pour le rencontrer demande du courage.
    Il nous faudra affronter toutes nos faces cachées.
    Toutes celles construites à nos différents âges.
    Depuis notre naissance nous avons tant bâti.
    Pour nous protéger, nous sommes imbattables.
    Nous devrons plonger au plein coeur de la nuit.
    Trouver la clé magique qui rend invulnérable.
    Ne plus jamais sentir la peur qui paralyse.
    De toute évidence rien n’échappe à l’analyse.
    Analyse profonde et sincère du secret de l’émoi.
    En caressant notre âme avec le bout des doigts.
    Pourquoi ce petit rien va t-il changer pour nous.
    Nous donnant chaque jour un petit rendez-vous.
    Dans cette rencontre profonde de notre identité.
    Il ne sera plus possible de tricher face à l’intimité.
    Les secrets du Moi que nous devons connaître.
    Si nous souhaitons un jour pouvoir enfin re-naître.
    Ce travail difficile accompli, nous serons si légers.
    Avec toujours présent l’envie de nous aimer.

    Jacquinette

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s