L’Arbre aux quatre oiseaux

https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/564x/cd/7b/c0/cd7bc0f41005f50a2edae2a6dc2c1084.jpg

Peinture de Freydoon Rassouli

dont le chant s’emplume
pour le goût de la graine de silence
dont qu’ils deviennent l’issue seule
révolutionnaire au coeur de toute paix.

Sur un océan pacifié, une île aux milles et un contours
Même le vent est suspendu dans ce qui semble silence
L’Arbre de la Majesté a vu se poser quatre oiseaux d’amour
Chacun fait le récit d’un voyage vers l’Unique Magnificence
Une colombe qui du verbe a la sagesse, puise dans Le Livre Mère
Voyage jusque aux limites du firmament, elle a le secret du Regard
Source contemplative, aucune dualité possible, tel est le Mystère

Sa Loi est l’Amour, rend compte de toutes choses grâce à l’effet du miroir
Elle est le « Moi » et le « Toi » Hymen originel, dualité, prélude à l’Union
L’Aigle en la voyant s’évanouit, Lui, le Majestueux Suprême, Son voile le ravit
De leur union naît le Phénix, Lieu de la toute possible Manifestation
Le Phénix n’a pas de limites, de son être est l’infini des jours et des nuits

Pourquoi et comment destin et divination deviennent l’un par l’autre indice soluble


A ce moment du récit, le corbeau apparaît, dans une nudité extrême
Fils des éléments subtils, le corps universel, semblable à la sphère
Tel un axe, il reçoit les messages du ciel, les secrets qu’on aime
De l’Arbre que dirons-nous, lui, qui accueille ces corps d’éther?
Il est là où tout se pose depuis l’Origine, dans une délicate Révérence
Il est le Cinq de tous les éléments, il est celui qu’on a planté dans le Jardin
Éternité de la Main de l’Un, l’Homme support de l’Universelle Alliance
Adieu donc, l’illusion , la parole incertaine, la fierté, le sourire est Un.


Naïla

Bien à toi, à chacun et à tous
Souriante journée
Merci beaucoup

_________________

Celui qui voit un problème et ne fait rien fait partie
d’une solution regardée avec les yeux du passé. Gandhi
Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’Arbre aux quatre oiseaux

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s