Les 10000 êtres sont 12288

Les hydrogènes dans le rayon de la création

La transformation des hydrogènes dans l’’être humain

 :

Nécessité d’’aborder l’’Enseignement avec les parties supérieures des centres

Vraie et fausse personnalité

 :

Rien ne peut exister sans énergie.

De même l’être humain a besoin d’énergie pour faire fonctionner ses différents centres.
Il trouve cette énergie dans les aliments, dans l’air par la respiration, et dans les impressions qui rentrent en lui par les sens.
En effet, si les impressions reçues sont bonnes, on est joyeux, en forme, si elles sont mauvaises, on est triste, déprimé.

 :

Nous avons vu aussi que les énergies possèdent 3 critères : leur quantité, leur qualité, leur intensité.

Enfin nous avons vu qu’’il existe des énergies matérielles, des énergies psychiques, et des énergies cosmiques.

Résultat de recherche d'images pour "logique ternaire":

 :

 

Les différents constituants du corps de l’être humain ont besoin de toutes sortes d’’énergies. Ainsi par exemple le corps physique nécessite une nourriture plus matérielle que l’’intellect.

Dans cet enseignement, on dit qu’’il existe des énergies différentes à chaque niveau de la matière : on les appelle des hydrogènes.

Ces hydrogènes ont chacun une qualité matérielle et énergétique, physique et chimique, psychique et cosmique.

LES ECHANGES HUMAINS Je donne, je reçois, tu (me) donnes, tu reçois, ils ou elles (me) donnent, il ou elle reçoivent… et ainsi de suite et si des formes d’amour sont présentes dans ces échanges, c’est vraiment super. Cela peut être conjugué à tous les temps et modes, mais ....:

Les aliments par exemple, appelés hydrogène 768, ou H768 ont, en plus des qualités physiques ou énergétiques qu’on leur connaît, des qualités psychiques. On peut s’en rendre compte quand on abuse d’alcool ou de médicaments par exemple. Nous abordons donc les énergies à un niveau plus subtil que celui abordé généralement par la science.

 :

L’’hydrogène des aliments porte le nom de H768, celui de l’air H192, celui des impressions H48 . Chacun de ces hydrogènes sera utilisé de façon différente, et à un autre endroit en nous. L’’air sera utilisé dans le système respiratoire, les impressions au niveau des organes des sens, etc..

Ces substances-énergies viennent de mondes différents, appartiennent à des êtres très différents selon leur niveau.

 :

Au monde de la Lune correspondent des énergies H6144 et H12288.
A la Terre correspondent les hydrogènes H3072 (les substances minérales), H1536
(le bois), puis les aliments H768, l’eau H384.
On passe ainsi d’énergies grossières, très denses, à des énergies de plus en plus subtiles et de plus en plus énergétiques.

Table des Hydrogènes.  Tout ceci revient en fait, à une seule chose; la base même du premier pas vers l’évolution réelle de l’ego, celui de ne pas croire ce qui se passe dans sa tête, de ne pas donner de crédibilité a ce qu’il pense… être !:

Font partie de l’’intervalle entre la Terre et les planètes les substances H192, c’’est-à-dire l’air mais aussi tous les gaz, puis les forces énergétiques ou éthériques (H96), comme le Prana, qui sont liées à la vie organique.

H48, le monde des impressions, fait partie de la sphère des planètes, parfois appelée la sphère astrale.

De la sphère solaire nous viennent les substances H24 et H12, ainsi que la plus subtile des substances que l’être humain soit capable d’assimiler : H6.

Les énergies H3 et H1 n’agissent plus sur l’’Homme car venant de sphères trop lointaines pour lui.

 :

Pour que les 3 nourritures qui correspondent à l’’être humain, l’’air, les impressions, les aliments, puissent devenir source d’énergie, il faut auparavant que l’’organisme les transforme, les digère en éléments qu’il pourra assimiler. Tout ce qui n’est pas assimilé rend malade et détruit.

Tout aliment doit subir un processus de transformation pour devenir assimilable.
Une pomme par exemple est un aliment sain. Ses nutriments vont, après digestion, passer dans le sang, se mêler à l’air, et être utilisés par l’organisme sous forme énergétique. Pourtant on sait bien qu’elle ne pourrait pas passer directement telle qu’elle est au départ dans le sang. Et si on avale cette pomme entière, sans l’’avoir mâchée, sans lui ajouter la salive et les autres sucs digestifs qui facilitent sa décomposition en éléments digestibles, elle va rester sur l’estomac, entraînant des désordres.

 :

Ainsi toute énergie a besoin d’’un organe ou d’’un centre capable de la transformer, sinon elle est indigeste et nocive, que ce soit un aliment physique ou une impression.

Les impressions peuvent aussi rester un poison si elles ne suivent pas un processus de transformation : quand on a un problème très préoccupant, il mine l’’organisme (on se fait de la bile).

nombre_60_a48.jpg

Chaque centre a besoin d’’une énergie spécifique.
Le centre physique a besoin d’une énergie fournie par les aliments H768.
Le centre intellectuel inférieur se met à fonctionner (à penser, analyser, réfléchir) à partir des impressions qu’il reçoit du monde extérieur. Il a besoin de H48, comme le centre émotionnel, qui réagit en fonction des impressions reçues (en « j’’aime » ou « je n’’aime pas »).

table_hydro_a11.jpg

On peut remarquer que les impressions entrent par les sens, donc par le corps physique, mais n’’alimentent pas directement le corps physique.

Le centre émotionnel se nourrit des impressions alors qu’’il est fait pour un hydrogène plus subtil H24, de même pour le centre moteur et le centre instinctif. Le centre sexuel, lui, fonctionne avec H12.

Quant aux centres supérieurs, ils fonctionnent avec H12 pour le centre émotionnel
supérieur, avec H6 pour le centre intellectuel supérieur.

L’’énergie la plus subtile que nous avons à notre disposition est donc H48.
Les énergies plus subtiles H24 et H12 ne peuvent provenir que de la transformation
des énergies ingérées.

Tous les hydrogènes que nous prenons en nous suivent un processus de transformation en des énergies plus subtiles, qui alimentent ensuite des centres plus subtils. Si cette transformation ne se fait pas de façon correcte, ces centres vont manquer d’énergie, ne vont pas fonctionner correctement.

table_hydro_a16.jpg

Nous avons vu que chaque être humain avait un centre prépondérant, qui fait que la perception de la même chose, un arbre par exemple, va être différente d’’un être humain à un autre, l’’intellectuel cherchant l’’espèce de cet arbre, l’’émotionnel la beauté par exemple.

De plus chaque centre possède trois sections (intellectuelle, émotionnelle, physique) et en fonction de la section qui appréhende le monde, la perception est encore différente.

On pourrait dire que chacun n’’appréhende pas le même monde que son voisin.
Nous pouvons ainsi appréhender le monde avec la section physique, mécanique, des centres. Cela correspond au niveau du centre intellectuel aux idées toutes faites, aux préjugés, à la mise en mémoire directe des choses sans les repenser, sans les vérifier, pour pouvoir les ressortir automatiquement de cette mémoire un jour.

Par contre, si nous trouvons une idée belle ou intéressante, nous y mêlons la section émotionnelle du centre intellectuel, et si nous essayons de la repenser par nous-même, nous utilisons la section intellectuelle du centre intellectuel.

table_hydro_a14.jpg

Sur ce chemin , on essaie de sortir de la mécanicité et pour cela, il faut valoriser ce qui est enseigné et le repenser ; alors cela devient une partie de nous-même, de notre substance, et non plus un corps étranger en nous.

Les idées de cet enseignement sont trop grandes pour entrer dans la partie mécanique, elles sont issues de la conscience supérieure et seule la partie intellectuelle du centre intellectuel peut les assimiler. Si ce n’est pas le cas, les auditeurs s’en vont après un certain temps parce qu’’il les réduisent à des choses matérielles.

Car nous avons vu que ces idées, des influences de type C en fait, peuvent être réduites à des influences de type A, ordinaires terrestres si elles tombent dans la partie mécanique, ou B si elles sont prises avec la partie émotionnelle des centres.

La partie mécanique des centres, celle qui fonctionne par imitation, est très proche de l’’animal en nous, alors que l’Homme, lui, est capable de créativité. Il est même capable de se situer à des niveaux bien plus élevés, puisque dans ses centres supérieurs, le centre intellectuel supérieur se situe au niveau des énergies solaires H6, le centre émotionnel supérieur se situe au niveau du FA, des planètes, de l’’astral, H12.

Nous n’’avons que peu de conscience de toutes les impressions qui entrent en nous en H48, car elles entrent dans la partie physique du centre intellectuel.
Pour transformer H48, il s’’agit d’’y rajouter de la conscience H12 issue du centre intellectuel supérieur ce qui transforme H48 en H24, ou au minimum d’’y ajouter un sentiment H24, là H48 devient une énergie H96.

Un dernier point. L’’être humain est formé d’une essence et d’‘une personnalité. Nous avons vu qu’’après la naissance, la personnalité se développe en recouvrant l’’essence peu à peu.
En fait la personnalité comporte deux aspects qui correspondent aux parties positives et négatives des centres.

La partie positive des centres est formée de la personnalité réelle, faite de toutes nos qualités, nos facultés, nos capacités, acquises au cours de notre vie (savoir-faire, bonnes manières etc.)

La partie négative est faite de nos idées fausses, de notre orgueil, de nos émotions négatives, de tout ce qui nous imprègne négativement.

C’est cette dernière qui est notre plus grand ennemi sur le chemin de connaissance de nous-même.

Pour évoluer, l’être humain doit éliminer progressivement tout ce qui correspond à la fausse personnalité, et mettre les qualités de sa personnalité réelle au service de son essence.

Ceci nécessite un travail sur soi, qui commence par l’observation de soi, qui permet de faire la part de ce qui appartient à la personnalité et de ce qui appartient à la fausse personnalité. Ce travail devient une lutte contre toutes les manifestations de la fausse personnalité. Celui qui n’entreprend pas cette lutte ne peut avancer. Ceux qui quittent le chemin après quelques années, sont ceux chez qui la personnalité n’’était pas assez forte et chez qui c’’est la fausse personnalité qui a pris le dessus.

 

Sources

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Développement personnel, Développement spirituel, Esotérisme musical, Général, Observation de soi, Octave, Taosophie, YI King. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Les 10000 êtres sont 12288

  1. Sol dit :

    Bonjour à tous

    Un lien [Ici] vers une pratique du livre des transformations

    Bien à chacun et à tous

    Souriante journée

    Merci beaucoup

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s