Humilité au diapason

Humilité
Excès
Epuisement

15. peut-être vous est-il arrivé de dire plus de bien qu’il n’y en avait vraiment à dire ? ou peut-être avez vous laissé entendre qu’il convenait de penser beaucoup de bien de vous ? vos paroles ont été perdues, égoïstes, « les gens » se soucient peu de ce qu’est ou n’est pas un autre qu’eux mêmes. mais vous, jusqu’à quel point avez vous cru vos propres paroles ?

la vantardise est, évidement, un signe net de faiblesse puisque le vantard fait dépendre la valeur qu’il accorde de l’opinion d’autrui. mais ce 15ème jian-yi va plus loin: vous est-il arrivé de vous sentir intimidé devant autrui, que vous ayez ou non tenté de dissimuler cette timidité sous des fanfaronnades ? car, sur un certain plan, la timidité se révèle une vantardise « qui n’ose pas ». autrement dit, le timide s’ imagine que les gens lui prête un intérêt (malveillant) dont ils sont bien incapables. dans la pratique, le timide est un vantard en puissance, un individu qui se croit important aux yeux d’autrui (ce que l’on est bien rarement) mais qui est trop émotif pour prononcer avec autorité des paroles d’auto-louanges. il va de soi que l’on peut être tantôt timide et tantôt vantard, selon les circonstances, l’humeur, l’état nerveux. étant entendu que « les autres » ne consacreront, sauf rarissime exception, que fort peu de leur précieux temps à vous juger favorablement ou défavorablement. chercher, dans votre passé, des incidents en rapport avec ces deux attitudes.

Cette affirmation—que les humains ne portent pas, même malignement, grand intérêt aux actes et aux paroles d’autrui— vous semblera vraisemblablement erronée. pourtant, l’humain malveillant—et tous le sont à un moment ou à un autre— se comporte « comme un oiseau ». il « pique » au passage l’acte ou la parole ridicule, la ou le digère et oublie aussitôt.


Il en est de même des paroles d’auto-louanges: elles sont « piquées » (entendues) digérées dans la jalousie et l’envie, puis oubliées, ensevelies sous le monceau des chers petits problèmes personnels aussitôt revenus.

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Humilité au diapason

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s