Langage par formes

Cet article récapitule, via une symbologie restituée,
ce qui a déjà été lu et écrit via Tarogramme à propos du langage par formes
Toute forme rayonne et échange avec son environnement.

Ces ondes « vibrent à la même fréquence que les ondes cérébrales des êtres humains soit 7,8 Hertz ou cycles par secondes, correspondant au rythme cérébral thêta (fréquences entre 4.5 et 8 Hz) caractérisant certains états de somnolence ou d’hypnose et la mémorisation d’information

Coller des formes dans notre environnement
c’est structurer et élever la conscience du lieu et de ses gens.

La forme travaille consciemment, mais aussi inconsciemment !

Faire parler les formes à la conscience collectiveLa forme est le langage de l’âme et le mouvement est sa manière de s’exprimer

La dimension du partage est le plus grand
et le plus bel enseignement transmis par les formes.

Il parle de la vie, de nos limites, et de notre chemin sur cette dimension humaine.

Un pont entre esprit et matière

Qu’est est-il de la matière et celle de nos réflexions contemplatives  ?

Il a été admis en physique quantique que la matière est à la fois particules et ondes (phénomène appelé dualité « ondes-particules ». Cela signifie que toute matière, y compris le corps humain présente à la fois des propriétés ondulatoires (ondes) et corpusculaires (particules) puisque le corps humain est composé d’atomes. Or, à toute onde correspond une fréquence fondamentale composée d’harmoniques.

La lumière répond à cette dualité : à la fois onde (le champ électromagnétique), et particules (les photons) qui portent une fréquence. Le spectre du champ électromagnétique comporte ainsi des gammes de fréquence allant de la lumière visible  aux ondes radio…

Le cerveau permet à la conscience de se développer plus rapidement via sa capacité à :

Recevoir l’information (via les 5 sens)
Retenir (mémoire, apprentissage)
Analyser (reconnaissance, traitement)
Produire (communication, création, réflexion)
Contrôler (fonctions mentales et physiques).

Les associations d’idées et l’information qui en découle permettent à la conscience d’obtenir une construction mentale de la réalité perçue.

Le comportement ondulatoire de la matière entre-t-il en résonance avec l’esprit ?
Il est intéressant de noter que le nom « personne » est composé de « per » = à travers et « sonne » du verbe Sonare qui signifie « résonner ».

Autrement dit, la personne est l’individu qui résonne à travers.

Quelle place accordons-nous aux intentions de notre pensée ?
Sur quel mode vibrons-nous ?
Paraphrasant le proverbe « dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es »,
pourrions-nous l’étendre à
« dis-moi ce que mangent tes pensées et je te dirai qui tu es » ?

Les effets vibratoires de nos pensées impactent la matière dont nous sommes faits et celle du monde…
Dès lors, faire vibrer nos pensées sur un ton élevé
impactera t-il notre conscience, notre vie, notre corps et notre réalité ?
Pourrait-on vivre une véritable mutation ?
Est-ce cela l’ascension de la conscience ?

Sources

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s