Conscience du JE SUIS

Etre ou Suivre

Voir l’Echelle des niveaux  de conscience du « Je Suis » (colonne à droite)

Tant que « Je suis » ni dieu, ni diable ne compte mes respirations

il me semble que l’image d’un sablier est bien adaptée,
le bien représente le passage du sable et le sable représente le mal.

Avec, le bon pour le corps, le beau pour l’âme, le bien pour l’esprit,
La notion de conscience morale implique de se référer
à une échelle des degrés des états de conscience…

or le coeur additionne,
l’intellect soustrait,
l’âme divise,
l’esprit multiplie…

Il n’est pas inutile de rappeler qu’ à force de compter sur ses doigts,
on ne sait plus qui compte, si bien que l’on compte sur soi

Or le plus important n’est jamais où l’un ou l’autre le croit
jusqu’au moment où l’un ou l’autre cesse de croire au plus important…

A suivre…

Bien à chacun et à tous

Merveilleuse journée

Merci beaucoup

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Conscience du JE SUIS

  1. Spamoi dit :

    Je pense que ce modèle (2 polarités/état d’équilibre) s’applique à tout même à croyance/athéisme. Mais il ne faut pas le prendre d’un point de vue intellectuel, c’est à dire qu’il ne faut pas y introduire de jugement de valeur. Il ne s’agit pas de déterminer si la croyance est supérieure à l’athéisme ou l’inverse. C’est un modèle purement « mécanique » et il est d’ailleurs bien plus proche de la pensée rationnelle et matérialiste que de la pensée religieuse.

    L’athée a évidemment raison de remettre en cause les croyances de ceux qui croient mais la pensée « Dieu n’existe pas » est également une croyance car c’est une proposition qui ne peut être prouvée de manière absolue (comme en réalité n’importe quelle proposition qui, en dernière instance, sera toujours une construction intellectuelle relative).

    Cette pensée « Dieu n’existe pas » parait souvent supérieure à la pensée « Dieu existe » car cette dernière repose souvent sur de la superstition ou simplement sur la tradition, mais en elle-même elle n’a pas plus de valeur que son opposé.

    En elle-même la croyance en la non-existence de Dieu n’a aucun intérêt car le Dieu dont il est question est un concept.

    Il n’y a qu’une seule chose réelle c’est la Vie et les croyances quelles qu’elles soient sont toujours des bagages embarrassants qui alourdissent l’esprit.

    J'aime

  2. Spamoi dit :

    Le mal et le bien abordés d’un point de vue moral sont evidemment relatifs et n’ont donc que peu d’ interet.
    La seule manière de traiter objectivement la question du bien et du mal est de la traiter sous l’angle physique.
    Le « bien » représente un système à l’équilibre, où l’energie est répartie le plus harmonieusement pour la conservation de ce systeme.
    Le « mal » est un système déséquilibré (schématiquement en excès ou en défaut d’energie).

    Se départir de l’intellect ne signifie pas ignorer l’intellect.
    L’intellect est une fonction éminemment utile.
    En revanche, il doit rester un simple outil.
    En faire la référence absolue est stupide car absolument tout et son contraire est démontrable par l’intellect.

    Cela dépend simplement des propositions de départ sur lesquelles on fonde une argumentation et il est impossible de ne pas démarrer une reflexion qui ne repose pas, en derniere instance, sur une proposition arbitraire, un axiome.

    Alors tu peux ironiser sur cette vision orientaliste de l’intellect mais en réalité le théorème d’incomplétude de Godel ne dit pas autre chose.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s