Trois phases remarquables

Avec, pour, contre ou sans,
la petite aiguille, la grande aiguille, la trotteuse,
l’action de trianguler consiste à

percevoir-comprendre-projeter

être une même chose,

être un même accord que ne contredit aucun désaccord

et que cette même chose est le soi.

Elle dit aussi que le soi est être, et que cet être est conscience.

Si être et pensée sont même, cela signifie que tout être pense, et que toute pensée est.

Il n’y a pas des êtres qui pensent et des êtres qui ne pensent pas.

Tous les êtres pensent, n’en déplaise aux élitaires qui pensent faux lorsqu’ils croient que d’autres ne pensent pas.

(c’est qu’il faudrait éviter de croire, pour rester dans le penser juste, donc cesser de croire tout ce que l’on pense).

Ainsi donc tant que chaque processus alimentaire illustre l’action de trianguler, mieux vaut comprendre que croire.

Le mot action est ici employé dans le sens de l’intégration d’une énergie dans le temps.

or pour ce qui concerne l’action de la conscience une échelle de la conscience devient nécessaire.

 Tout être est conscient, d’une façon ou d’une autre.

Cela signifie que l’Être créateur crée en conscience, et que la création est le fruit de la conscience, sa manifestation.

À son tour l’être créé, lui aussi conscient,

l’être se met dans l’esprit la manifestation de la conscience, fait le travail de la percevoir, de la comprendre, et d’ainsi participer à sa projection.

Selon la Voie de l’alchimie spirituelle du Yi King, le Livre des  Transformations, le verbe est au soleil de chaque phrase ce que les pronoms personnels sont aux couleurs d’un arc-en-ciel musical.

Trois phases remarquables

L’Intelligence résout les problèmes.
La Sagesse évite les problèmes.
L’Amour dissout les problèmes

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Trois phases remarquables

  1. Sol dit :

    I.C.A.R.E est l’acronyme d’une méthode dynamique pratiquable, à chaque instant, durant les processus évolutifs d’illustration musicale de la Voie de la Transformation, dont le résultat est ou bien perçu avec les oreilles (musique objective) ou bien perçu sans les oreilles (musique subjective).

    Quand bien même, la belle affaire reste d’en parler et d’avancer comme s’équilibrent malgré tout, musique objective et musique subjective

    Lire comme un mélomane, écrire comme un musicien

    Cette grille de lecture, en tant que schéma de réflexion contemplative restaurant chaque plan d’harmonie, constitue une aide à la redécouverte du rôle de chacun des instruments, que l’on soit mélomane ou musicien, dès que le silence intérieur y pousse…

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s