Pré-requis

Tout est dans les formes

rien_de_trop_a2.jpg

or, le bonheur, dans le pré-requis,
entre langage par mots et langage par formes,
s’organise en apprenant à ne pas l’attendre…


De Quelque Chose, comme du nombre de ce que l’on parque dans l’ombre,
il n’y a pas de situation formalisante, mais des gens qui se formalisent.

Trop de rien dans le mot

qui se meurt au semeur de maux

Rien de trop dans la forme

Heureux ceux qui prient.
Bienheureux ceux qui continuent à nager vers le rivage,
tant que la prière demeure dans l’enfance de l’art de faire échec au hasard

Neuf Obstacles à éviter

C’est en dépassant chaque jour un peu ses limites
que chacun peut progresser de façon illimitée

Si la politesse, cette gestion collective de l’indifférence demeure préférable au franc parler pulsionnel, car elle s’adresse à l’intelligence de l’interlocuteur, seule la courtoisie garde le pouvoir de tisonner les coeurs.

Tout est dans la forme

Rien n’est plus important que tout le reste 

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s