Cette Lumière

Cette lumière flotte tout autour
L’avale à plein poumon, Ô Beauté devant soi
Merveille du Tisserand Suprême, tous ces fils de soie
Ah, l’Air, l’Eau, le Feu, la Terre sont Lumière d’Amour
Ah tissage des nobles Mains, vois-tu ce que je vois?
Les ailes touchent l’intouchable, réponds-moi
Entends-tu ce que j’entends, ce Chant, le Printemps?
Le Ciel et la Terre se marient, assistes-tu à leur étreinte?
Du bout des doigts, la Danse recueille l’Élan de ces Amants
Ô Épouse, en ce Soleil Béni retrouve la Terre Sainte
Ta chevelure pare la nuit comme une longue traîne
Scintillement d’une voie lactée, m’en empare telle une voleuse
Ah cet univers n’est que Lumière pour Ton amoureuse
Tu es l’Intime pour qui sait , Cette vision Souveraine
Dis-moi, Sais-tu ce qu’est une Révérence?
Étreinte embrasée du Roi Bien-Aimé?
Dans les battements du cœur du ravi, le geste de l’Élégance?
Cette Lumière infinie, si pure, qu’il est impossible de cerner
Seule Quelque Chose permet d’unifier
Ce qui tremble dans la délicate Rosée.

Océan

Publicités

A propos Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s