Musicien

Musicien, saisis-tu les partitions écrites par Ses Mains?
Musicien, l’émotion atteint des paroxysmes douloureux
Dans la tempête des doigts, le son exalte mon chagrin
Musicien, tu assièges encore le ciel tumultueux
Que vais-je devenir de me languir ainsi, je suis déchirée
A genoux, prosternée, je Te supplie, Ta présence est Souveraine
Ce corps ploie sous la Magnificence sublimée
Ton Éclat ravit mon âme et je veux être Ta reine
Dans le tourbillon du Souffle, les cieux sont les feuillets
A chaque pas, je lis et m’évanouis en ces nouvelles
Épouser Tes Nobles Paroles, se laisser porter
Épouser chaque ondulation vivante, immatérielle
Les notes enivrées du Bien-Aimé, se laisser guider
Partir, et où fuir, quand je sais que tu es Là
Mon Ami, juste être auprès de Toi
Juste écrire aussi, rendre compte de Ta Merveille
Pourquoi ne voient-ils pas le Roi
Pourquoi se perdent-ils en ce profond sommeil?
Ont-ils perçu Ta Majesté dans chaque pas?

Naïla

Publicités

A propos Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s