Cœur Enflammé

Cœur enflammé au milieu des eaux primordiales
Quatre fleuves comme la ramure d’un Arbre Royal
Par la force originelle s’élancent vers les Cieux
Devenu Un, l’Amour fidèle éclaire le chemin
D’abondance, la gratitude est larmes tel un sillon Divin
Les lèvres embrassent chaque joyau précieux
Chaque grain de poussière devient empreinte de l’Amant
Chaque goutte de l’Océan, cristal d’un Palais Présent
Limon, lieu du pétrissage Béni, caresse de mon Ami
Eau, effluve du Royaume Céleste, jusque dans les Jardins
Extase dans le vent qui donne les ailes à l’Esprit
Feu, chaleur ardente dans la douceur de l’éclosion
Lumière quand le corps n’est plus matière, soudain
Ivre, pleure encore et veux te donner la main
Pour l’éternité, sans jugement, sans distinction
Cette main, sur le cœur enflammé, est le chant du Témoin
Nulle part et partout, Il est Celui qui descend
Sa grâce, Son Amour sont l’éloquence des lèvres unifiées
Comprends-bien, c’est LUI qui parle dans le cœur des Amants
Il descend encore et nous appelle depuis l’Éternité.

Naïla

Publicités

A propos Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s