Sagesse des miroirs

deformant

Composition de Cochonfucius

Le miroir déformant altère et transfigure
La face des vivants, réels ou inventés :
Mais tu ne dois par lui te laisser démonter,
Ce n’est qu’une amusette où se plaît la nature.

Le miroir déformant peut bien, par aventure,
Offrir à nos regards l’illusion de beauté ;
Le plus souvent, pourtant, on en est mal traité,
Car de nos traits il brosse une ignoble peinture.

Donnons-lui hardiment les plus nombreux sujets
Dont il fabriquera les plus plaisants objets ;
Même d’un monument se rira son audace.

On lui trouve pourtant un rival sous les cieux,
Qui souvent vient nous voir quand nous nous faisons vieux :
C’est notre ami Chronos ; oui, c’est le temps qui passe.

by Cochonfucius

 

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Alchimie, Développement personnel, Développement spirituel, Observation de soi, Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Sagesse des miroirs

  1. Sol dit :

    Sagesse des miroirs

    [798][877978] Hexagramme n° 28

    Ta Kouo / la Prépondérance du Grand
    En haut Touei : Le Joyeux, le Lac
    En bas Souen : Le Doux, le Vent, le Bois
    L’hexagramme est formé de quatre traits forts à l’intérieur et de deux traits faibles à l’extérieur.
    Quand les traits forts sont à l’extérieur et les traits faibles à l’intérieur, tout va bien,
    il n’y a pas d’excédent de poids, la situation ne comporte rien d’extraordinaire.

    Mais ici c’est l’inverse qui se produit.

    L’hexagramme représente une poutre épaisse et lourde au milieu, mais mince à ses extrémités.
    Cet état n’est pas durable. Il doit passer, se transformer, sinon le malheur menace.

    Le lac s’élève au-dessus des arbres :
    Image de la PRÉPONDÉRANCE DU GRAND.
    Ainsi l’homme noble n’est pas inquiet
    quand il est seul et il n’est pas découragé quand il doit renoncer au monde.

    Les temps exceptionnels où ce qui est grand prédomine ressemblent
    à une inondation où le lac s’élève au-dessus des arbres.

    Mais de telles situations sont passagères.

    Chacun des trigrammes indique la conduite à tenir dans ces moments :
    l’image de Souen est l’arbre qui tient bon même s’il est isolé,
    et l’attribut de Touei est la sérénité joyeuse qui ne se décourage jamais,
    même si elle doit renoncer au monde.

    Neuf à la quatrième place signifie :
    La poutre faîtière est étayée.
    Fortune.
    S’il existe des arrière-pensées, c’est humiliant.
    Des rapports amicaux avec les inférieurs permettent à un homme
    chargé de responsabilités de devenir maître de la situation.

    Mais s’il voulait abuser de ses relations pour s’acquérir personnellement
    pouvoir et succès au lieu de veiller au salut commun, ce serait une source d’humiliation.

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s