Trianguler : Cette Seconde


En cette seconde suspendue des milliers de mondes
Chaque souffle est un souffle perdu s’il n’est pas vécu
Tenir en sa main le microcosme, ivresse d’une ronde
Chaque vague en son écume dévoile l’Inconnu
Que nous importe toute délectation éphémère
Coule en cette gorge un élixir venu d’une autre sphère
Chaque pas brave l’ignorance, le guerrier n’a pas peur
La douceur de l’Ami est l’obstacle au malheur
Sur un lit de mort, est parvenue la vie
La véritable connaissance est celle que l’on vit
Tout le reste est rêve, illusion, pour chaque étape est un don
Si le souvenir jaillit, avec lui le discernement
La fluidité du mouvement stabilise tout itinérant
Le Ciel parle, Sa Grâce est signe que là est le Compagnon.

Naïla

====================

La suite de cet article analyse le poème Cette seconde de Naïla composé d’une image (sablier) illustrant le langage par formes et d’une poésie illustrant le langage par mots.

Symbole de l’Arc-en-ciel chromatique

Une correspondance remarquable entre Arc-en-ciel et Hexagramme permet des observations préliminaires en relation avec le fond et la forme du poème Cette secondedont l’hexagramme n°9 Le Pouvoir d’apprivoisement du petit traduit les fréquences vibratoires principales.

Petit Savoir et Grande Harmonie

Le petit apprivoise

[989][998688]

Diagramme d’une réflexion contemplative

Tableau d’une réflexion contemplative
Restauration de chaque plan d’harmonie

 [989][998688]

Hexagramme n° 19 L’Approche

LE POUVOIR D’APPRIVOISEMENT DU PETIT possède la réussite.
Nuages épais, pas de pluie venant de notre domaine de l’ouest.

La comparaison est tirée de la situation de la Chine au temps du roi Wen. Il était originaire de l’ouest, mais se trouvait alors à l’est, à la cour du grand souverain, le tyran Tchéou Sin. L’heure des grandes actions n’était pas encore venue. Il pouvait seulement tenir jusqu’à un certain point le tyran en bride par des suggestions empreintes de bonté. De là l’image de nuages abondants qui montent promettant à la terre humidité et bénédiction, mais qui, pour l’instant, ne laissent pas encore tomber de pluie. La situation n’est pas défavorable. Elle permet de prévoir le succès final. Toutefois il y a encore des obstacles sur la route. On peut commencer les travaux d’approche. Ce n’est qu’en utilisant l’humble moyen de suggestions empreintes de bonté que l’on peut agir. L’heure n’est pas encore aux mesures énergiques et vastes. Il est cependant possible d’exercer une influence modératrice et adoucissante dans un rayon limité. La réalisation d’un tel vouloir demande une ferme résolution à l’intérieur et une adaptation pleine de douceur à l’extérieur.

Le vent exerce sa poussée, haut dans le ciel :
Image du POUVOIR D’APPRIVOISEMENT DU PETIT
Ainsi l’homme noble affine la forme extérieure de son être.

Le vent a beau pousser ensemble les nuages dans le ciel, comme c’est seulement de l’air sans corps solide, il ne produit pas d’effets importants et durables. Ainsi, dans les temps où une grande action extérieure n’est pas possible, il ne reste à l’homme rien d’autre à faire que d’affiner les expressions de son être dans l’accomplissement de petites choses.

Neuf au commencement signifie :
Retour au chemin.
Comment y aurait-il là un blâme ? Fortune.

Il est dans la nature de l’être fort de pousser en avant. Mais, ce faisant, il se heurte à des obstacles. Il retourne donc au chemin correspondant à sa situation, sur lequel il se sent libre d’avancer et de reculer. C’est là chose bonne et intelligente, que de ne vouloir rien obtenir par la contrainte et la violence et, conformément à la nature des choses, cela apporte la fortune.

Neuf à la deuxième place signifie :
Il se laisse entraîner vers le retour.
Fortune.

On aimerait aller de l’avant. Mais avant de pousser plus loin, on s’aperçoit par l’exemple d’autres hommes de même nature que la route est barrée. Dans un cas de ce genre un homme intelligent et résolu ne s’exposera pas tout d’abord à subir une rebuffade personnelle, mais il se retirera avec ses pairs si l’effort vers l’avant ne convient pas au moment. Cela apporte la fortune, car de cette manière on ne perd pas le contrôle de soi-même.

Noces du Silence

 [989][998688]

U + U = 21 +21 = 6 * 7 

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Alchimie, Développement personnel, Développement spirituel, Ennéagramme, Esotérisme musical, Général, Hexagramme, Observation de soi, Poésie, tao, Trigramme, YI King. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s