Corps et Esprit

J’ai fait fit des deux Assemblées et dans l’Extase levait les bras
L’une voulait des comptes et l’autre était curieuse
Le cœur enivré, délicatesse de l’Invitation précieuse
Là où je suis je ne vois que TOI
Je leur ai dit sans scrupule: l’Amour est plus fort que tout
Les deux Assemblées ont quitté ce lieu où vivait le fou
Quand l’âme s’intensifie par le désir
Nul ne peut séparer Celui qui soupire
Il n’a plus qu’Élixir comme boisson, et fleuve, qui devient Chant
Je pleurais en pensant Te perdre, mais TU es Celui qui me tient
Parfois, je suis dans un désert et je meurs de soif et de faim
D’autres fois l’Oasis m’abreuve et je savoure le festin royal
En cette harmonie Céleste dans le flux magistral
Entre Crainte et Espoir subsiste le corps
Quant à l’Esprit, Vers l’Illimité s’envole, sans le moindre effort
Cette matière se soumet, mais l’Âme voyage et se noie
Car, le Périple de deux façons se conçoit
L’un pour des jambes qui se meuvent ici-bas
L’autre pour l’Amour qui est en TOI.

Naïla

Publicités

A propos Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Corps et Esprit

  1. Sol dit :

    Entre Crainte et Espoir subsiste le corps

    Quand il n’y a plus d’espoir, reste l’espérance
    (Boite de Pandore et sagesse populaire)

    L’espérance mêlée de crainte est faiblesse
    L’espérance mêlée de doute est lâcheté
    L’espérance inébranlable est force

    G. Gurdjieff

    Si écrire c’est se relire
    alors se relire c’est se relier.
    A chaque pourquoi se relie son comment.

    Le précieux corps humain. (6)

    Il s’agit de prendre conscience que nos conditions de vie sont très favorables à l’éveil, et c’est quelque chose de vraiment rare, qui va vient et arrive, comme le silence y pousse : s’émerveiller

    La nature est le corps du divin

    Quand « je » ne comprend pas « je » prend peur
    Quand « je » prend peur, « je » ne peut plus comprendre
    En tant que bonne volonté en action, comprendre dissout la peur



    Il n’a plus qu’Élixir comme boisson, et fleuve, qui devient Chant

    Effectivement, le Chant s’emplume pour le goût de la graine de silence qui pousse en chacun, comme la plus brillante culture ne remplace pas la moindre expérience ;
    au contraire, et donc contre toute attente, elle a même le pouvoir de l’empêcher.

    Reste, une loi pour l’eau
    D’une aveuglante splendeur
    L’oubli complet des douleurs
    jette au large son chant d’oiseau

    Bien à chacun et à tous

    Souhaitons-nous le nécessaire, même incroyable, au moins une fois par jour.

    Merci beaucoup

    J'aime

    • ocanocean dit :

      Cher Sol,

      Quand l’écriture devient prétexte à puiser dans les vagues de l’Océan,
      Quand l’encre devient parfum essentiel, couleur de la Création
      Quand la vie devient encore le fil qui conduit sur une route pétrie les pas du cheminant
      Pétrie d’eau Céleste, d’écumes immaculées, de Souffle irradiant, et de pleine vision
      Nul besoin d’aller ailleurs qu’en soi, car les feuillets intérieurs dévoilent une écriture inconnue
      La seule qui soit notre histoire, celle qu’IL a voulu manifester dans le Mystère de l’Éternel
      La liberté est de laisser tomber tout ce qu’on connaît et de plonger dans ce qu’IL a voulu
      Point n’est besoin de lire ailleurs qu’en ces pages essentielles où le Parfum demeure originel
      Ne pas fuir vers l’extérieur et demeurer dans cet Ailleurs, signe du Bonheur
      Ne plus jamais écouter que cette voix intérieure qui attire inexorablement le Cœur
      Chacun Son Histoire, et quand le Limon est reconnu, le tamis fait son tri
      L’ardent désir devient le feu qui consume tout ce qui n’est pas LUI
      Orientation qui existe dans la naissance d’une Lumière au loin
      Suivre Le Chemin, c’est suivre Son Chemin
      Tout est tracé et dans le Raffinement, la conscience voit encore et encore
      Les Sphères Hautes purifient le corps et l’esprit avec un inégalé effort
      Valse dans ce ciel Béni quand les mains des anges entourent de grâce l’Amoureux
      La méthode vient de la méthode qu’Il t’enseigne par Son action en toi
      Quand tu Le vois agir, alors tu sais comment donner, telle une Loi.

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s