L’ absurdité : une technique d’éveil

Le dieu de la philosophie matérialiste qui gouverne le monde et les consciences est l’absurdité et c’est pourquoi il faut aller jusqu’au bout et le rencontrer afin d’être totalement désillusionné. Celui qui ne fait pas cette expérience par la pensée ou l’intelligence sera obligé de la vivre dans la réalité terrestre. Sa vie deviendra absurde, elle perdra son sens : c’est mathématique, scientifique.

Il faut bien comprendre ici le sens du mot totalement. Les humains sont de plus en plus confrontés à l’absurdité ambiante, mais ils ne s’ouvrent jamais à elle totalement, car ils ne veulent pas être perdus. Effectivement il y a là un danger, mais si tu es convenablement préparé, cette épreuve t’ouvrira la porte du royaume des cieux, de l’ordre et de l’harmonie cosmiques.

Le chemin de l’éveil n’est pas sans danger, sans épreuves, mais la voie du monde l’est encore plus. Il est risqué de marcher sur un chemin bordé de plusieurs précipices, mais cela l’est encore plus lorsque l’on est endormi ou aveugle. Le problème avec l’absurdité réside dans le fait qu’on ne la perçoit toujours que partiellement et alors, n’étant pas allé jusqu’au bout de l’expérience, le déclic salvateur ne peut avoir lieu. C’est pourquoi je t’enseigne à te concentrer sur elle pour la vivre en pensée et remonter jusqu’à sa source.

Si tu y parviens, ta vie prendra un nouveau sens, l’absurdité te quittera, elle ne viendra pas te visiter dans le futur.

C’est là une grande clé : ce que tu vis profondément en pensée et qui se transforme en lumière de sagesse, tu n’es plus obligé de le vivre dans la réalité terrestre. Ainsi, le soldat sur le champ de bataille, qui voit s’avancer vers lui l’adversaire et qui comprend d’un seul coup toute l’absurdité de la scène, n’aurait jamais vécu cela s’il avait pratiqué l’exercice que je t’enseigne. Il n’y a pas de fatalité dans le sens où on le croit.

C’est toujours la sagesse qui sauve la vie. Sans elle, l’homme est conduit dans l’expérience des ténèbres, car celui qui n’accepte pas de s’éveiller par la lumière le sera par les ténèbres. Il faut bien que l’humanité s’éveille et qu’elle comprenne le sens de la vie. Pour l’instant, l’humanité a choisi le chemin de l’absurdité ; elle attend d’être totalement dans les ténèbres, complètement perdue, désespérée, déboussolée pour enfin comprendre son erreur et s’engager sur un autre chemin.

Le seul moyen de l’aider est de vivre cette expérience au moyen de la méditation afin de préparer le nouveau chemin qui enfin donne tout son sens, toute sa richesse à la

vie sur terre et la conduite vers la plénitude. Ainsi, n’aie pas peur de l’absurdité mais cherche-la là où elle se trouve et apprends à la regarder en face et à comprendre son enseignement.

Cherche-la en toi, cherche-la autour de toi. Tu pourras découvrir l’ignorance, les forces de destruction aveugles, le grand n’importe quoi et surtout une confusion totale, une

perdition. Voilà l’aboutissement de la philosophie matérialiste.

L’absurdité te montre clairement le chemin que tu ne dois pas suivre, elle te délivre de l’emprisonnement dans la souffrance et te révèle la supériorité du royaume de la bonté, de l’harmonie et de l’intelligence. Ce royaume de Dieu est pour l’instant fermé aux humains. Ils ne le perçoivent plus. Si tu parviens à cette vision claire de l’absurdité, cela ne doit absolument pas faire naître en toi un jugement négatif mais uniquement une force d’éveil intérieur libre et une grande miséricorde. Méfie-toi du jugement et encore plus de la condamnation, car ils ferment les portes de l’esprit.

Seul un être vraiment intelligent pourra découvrir l’absurdité, car il commence à s’ouvrir à la vie véritable et ses anciennes certitudes s’émiettent, il perd pied, abandonne les croyances inculquées et entre dans l’expérimentation.

En te parlant de l’absurdité, comprends bien que je t’enseigne une technique d’éveil. L’absurdité n’est pas un but, elle ne doit pas être cultivée, elle demeure juste ce qu’elle est : un moyen d’éveil. En réalité, l’absurdité doit être dépassée et c’est alors qu’apparaissent la sagesse, l’harmonie, le sens profond. En te concentrant sur l’absurdité, tu la fais apparaître. Ce qui était caché devient révélé. Oui, l’absurdité est partout, elle imprègne tout et personne ne la voit.

C’est uniquement en la rendant visible qu’on peut la faire disparaître en la remplaçant par la sagesse. Il est du devoir de tout homme de tenir écartée l’absurdité afin que la vie ne perde pas son sens, sa beauté.

Tu dois pratiquer cet exercice jusqu’à ce que tu trouves « l’endroit », l’état d’être où aucune absurdité ne peut plus te visiter ni passer à travers toi. Il est facile de semer le doute chez quelqu’un qui est pétri d’absurdité. Il est chrétien et il suffit de lui dire que le Christ n’a jamais existé. Il vit comme si l’homme était déjà parfait, il suffit de lui exposer la loi de l’évolution. Il croit tout savoir sur tout, il suffit d’ouvrir son esprit à l’immensité des mondes dans l’infiniment petit et l’infiniment grand. Il ne croit pas en Dieu, il suffit de lui dévoiler la force du cœur. Il croit en Dieu : alors il faut lui révéler que ce n’est qu’une croyance inculquée qui n’a aucun fondement rationnel et l’amener dans le fond à reconnaître qu’il n’en sait rien lui-même, mais qu’il ne fait que répéter ce qu’on lui a dit. C’est un matérialiste convaincu, alors un petit tremblement de terre détruisant sa maison et avalant ses économies de toute une vie suffit à semer en lui la confusion initiatique…

Si la vie secoue les êtres, c’est bien souvent parce qu’elle veut les tirer de leur inertie et les pousser hors de l’absurde. Elle n’aime pas l’absurdité qui est une création exclusivement humaine.

L’absurdité est un poison pour la nature qui essaie de s’en débarrasser à travers des cataclysmes et même en poussant les humains à s’entretuer. L’homme est encore loin d’avoir pénétré tous les secrets de notre Mère, la nature.

Comprends-tu maintenant l’endroit où je veux t’emmener ? Mais en réalité la technique n’est pas complète, car il ne suffit pas de faire apparaître l’absurdité par la concentration méditative, mais il faut aussi savoir invoquer l’intelligence.

Fais cette expérience et vis-la profondément, celle de te concentrer sur la nature, devant les océans, le ciel étoilé, le L’égrégore de la colombe soleil levant, les verts pâturages, les rivières, les montagnes enneigées, les insectes… Regarde un arbre dans la nature, observe-le attentivement et unis ta pensée consciente à tout ce que tu vois comme pour chercher à travers lui, qui est un être vivant et sensible, un message de la profonde Intelligence cosmique qui emplit et imprègne tout.

Dis-toi intérieurement : « À travers l’observation attentive de cet arbre (ou de ce que tu as choisi), je veux unir ma pensée consciente, mon ressenti et ma vie à la Lumière de l’Intelligence cosmique, de l’ordre céleste, du royaume de Dieu. »

Il y a une harmonie invisible, un ordre divin, sublime, une unité indescriptible qui unit tout en tout et avec laquelle tu peux communier. Cet ordre céleste est le royaume des cieux dont parlent tous les initiés de tous les peuples et cultures ; il est le règne de la paix et de la vraie liberté ; il est le puissant remède qui peut guider l’humanité dans la lumière.

Il est très difficile d’en parler, car l’humanité s’éloigne de plus en plus de sa présence magique pour sombrer dans la cacophonie et c’est pourquoi je t’invite à en faire l’expérience à travers l’exercice libre. Cette expérience ne sera complète que lorsque tu vivras conjointement celle de l’absurdité. Voilà alors ce que tu découvriras par toi-même : Oui, il y a une harmonie sublime, un ordre céleste, une beauté vivifiante, guérissante qui se manifestent à moi au sein de a nature lorsque je m’ouvre à elle avec une pensée claire, un sentiment aimant et un élan pur pour la vie délivrée de toute absurdité. Je peux alors ouvrir ma pensée à l’Intelligence cosmique qui me révèle qui je suis et donne un sens sublime, poétique, sacré, bénéfique à la vie.

Oui, il y a une grande absurdité, un chaos, un désordre, une anarchie qui se manifestent dans le monde comme une hypnose collective, une frénésie d’ignorance, de bassesse, de petitesse et d’orgueil qui maintiennent l’humanité engluée et l’empêchent de trouver le royaume de la lumière qui est en elle. C’est l’humanité elle-même qui est l’instrument de manifestation de cette absurdité qui l’enveloppe et la coupe du monde réel.

S’entretuer au nom d’un Dieu d’amour, au nom de croyances fabriquées, etc., n’est-ce pas une folie perverse et contagieuse, n’est-ce pas une monstrueuse absurdité ? Si tu vis cette expérience, alors tu pourras par toi-même fermer la porte de l’absurdité et te couper définitivement de son influence. C’est là un grand pas sur le chemin de devenir un être humain véritable. Bien sûr, tu participeras encore au monde de l’absurdité, mais intérieurement tu seras désillusionné et consciemment, par des actes simples, tu serviras l’ordre céleste et feras tout ce qui est en ton pouvoir pour lui donner de la force. Tu entreras ainsi dans la grande chaîne d’amour sans limites des bienfaiteurs de l’humanité qui ont œuvré sans espoir de récompense pour le triomphe de la source du bien sans ombre, à l’image de ses grands champions, Hermès, Hiétora, Zoroastre,

Bouddha, Marie, Jésus, Mani, Esclarmonde…

Tous ces êtres ont formé ensemble un égrégore de paix, l’égrégore de la colombe qui, un jour, instaurera le royaume de Dieu sur la terre et dans toutes les consciences. Toi aussi, tu peux participer à cette œuvre en offrant une pensée, un sentiment, un acte pour le renforcer.

Tous les exercices et enseignements que je vais t’indiquer pour la paix reposent sur cette expérience de l’absurdité et de l’Intelligence cosmique. Il te faut vivre ces expériences.

Il te faut t’éveiller.

Extrait de l’Egrégore de la Colombe ou le règne de la paix – Omraam 

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Alchimie, Développement personnel, Développement spirituel, Observation de soi, tao, YI King. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s