Les mots

Les Bibliothèques du monde

Les mots sont prisonniers en toutes nos idées
Nous les voyons passer, alanguis et prostrés
Ayant tôt fait de dire et dormant à moitié
Comme des enfants sages qui oublient de jouer .

Les voici sur la page, gentiment alignés
Pour raconter l’histoire de nos vies compliquées
Passant du rire aux larmes comme des oiseaux blessés
Quand plus rien ne charme le cœur apprivoisé.

Alors pour une fois au moins tenter le pire
Les laisser s’expliquer sans avoir rien à dire
Tournoyer en tous sens et se poser légers
Aux détours des chemins qui étaient tout tracés.

Cueillir à contre-jour sur le sentier du rire
La fleur à peine éclose qui enchante la muse
Portant à tire d’aile au coin d’une syllabe
Tout une ribambelle de Joyeuses paroles.

Aller toucher le son jusqu’au fond du refuge
Par tous les accords que la voix peut porter
Saupoudrer d’un regard et d’un geste l’ensemble
Et reposer le tout à l’ombre de la paix.

Voir alors se lever le vol de l’hirondelle
Déployant en ses ailes ce qui frémit et bat
Et déversant sans fin cette douce lumière
Qui les pare soudain de leur plus bel éclat.

Pour découvrir au cœur de ce simple langage
La vie qui se déploie et arrache la page
Pour la porter brûlante au milieu de l’orage
Balayant d’un seul trait tous les plus beaux mirages.

Quand à l’ancre du mot s’accroche le sourire
Par ce nœud délicat tissé de fils de Joie
Le bateau de l’en-vie touche enfin l’autre rive
Voguant sans entraves en cette âme qui va .

Lise

Publicités
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s