Intimité

Aux confins des terres, le murmure épouse les dunes
Parfois s’élève et se perd dans les limbes éthérées
Revient en cet écho, harmonie des sons, défiant l’amertume
Repoussant les offrandes, n’ayant plus goût pour aucunes
Le Roi qui siège en ce Palais défie toutes réalités
Quel verbe sera éloge et encre assez vivace
Clameur torrentielle dans l’infinie audace
Révérence en ce cristal, miroir du côté de l’âme
De la Roche jaillit les perles nimbées de larmes
Mélancolie ou nostalgie en ce regard devenu charme
Stèle éternelle qui rappelle l’union
Quand les mains ont pétri ce limon
Argile, lumière, feu, eau, air, puissance de l’Action
L’intimité est bien gardée, le Roi Jaloux défend l’entrée aux vagabonds
Royaume insondable en cette Chambre Nuptiale
Regard repoussé par les plus grandes parures et les plus majestueux voiles
Quand la parabole n’évoque plus rien dans le cœur des malheureux
Quand le discours est muet, alors les soldats invisibles ont repoussé loin des cieux
Toute intrusion en ce pays de Paix et d’Union
La lumière est dans celui qui regarde
Le soleil peut briller, Ô conscience hagarde
Il reste un voile encore, étrange vérité
Troublante révélation
Magnificence des secrets
En ce navire inégalé
Arche de la Suprême Divinité
Rire, quand la Rencontre s’auréole d’une Auguste Couronne
Éteinte dans L’Étreinte, cette âme, au pied du Trône.

Naïla

Publicités

A propos Océan sans rivage

Ou bien parais tel que tu es, ou bien sois tel que tu parais. Rumi
Cet article a été publié dans Général. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Intimité

  1. Sol dit :

    Bonjour Naïla,

    Ni mesure, ni démesure, quand bien même, intuition de certitude, malgré tout, immédiate, quoique, ultime, entre Intimité, Extimité et Estime de soi, il semble que Quelque Chose, de ton poème, répond en questionnant qui sait mieux le lac que la rive…

    Ton secret se garde pour le plus discret, avec le même détachement qu’un lac rêve avec ou sans nuage, nous parlant de liberté.


    Intimité [769] = [998676]
    hexagramme n° 60. La mesure, la limitation

    L’intimité concerne, le vécu qui soit-disant, demeure, en principe, incommunicable, dès que paradoxalement, l’exception en confirme la règle, si d’éternité d’étreinte en étreinte d’éternité, l’oeil peut se voir lui-même.

    Pourquoi ne pas faire intimement confiance à la petite voix intérieure ?

    Le désir d’intimité entre à tout moment en concurrence avec un autre qu’on peut appeler « d’extimité ». Il correspond au désir de montrer une partie de sa vie intime, autant physique que psychique, afin de mieux se l’approprier grâce aux échanges suscités avec les proches. Or si son existence n’est pas nouvelle, sa revendication, et surtout ses manifestations multiples bouleversent aujourd’hui le paysage social et familial.

    Merci beaucoup.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s