Attends à temps

Vivre l’unité

Attends sonne comme A temps

Et si 1001 = 9

Quelle heure est-il à la grande Horloge du monde ?


Attends La trotteuse
Hexagramme observé n° 24 Le Retour

Attends La petite aiguille :
Hexagramme transformant n° 12 L’Approche

Attends La grande aiguille :
Hexagramme résultant n° 7 L’Armée

 

Ce qui suggère une idée où tendre d’une part l’attente (Hexagramme n° 5) reste préparation

[1] accaparer
[2] comparer
[3] déparer
[4] désemparer
[5] emparer
[6] parer *
[7] préparer
[8] réparer
[9] séparer

* parer (signifie fournir) voir parent, parenthèse…

 

et d’autre part la rencontre (Hexagramme n° 44) où des extrêmes ouvrent de grandes possibilités, en relation avec des qualités temporelles distinctes

Attente ou bien Intention de se tendre vers, ce tendre vert…

Attends, la rencontre, à temps… (Point Quatre sur l’ennéagramme)

Au commencement est le verbe trianguler.

Par exemple confondre le temps chronologique et le temps spirituel mène aux rende-vous manqués de l’attente hâtive ce qui se traduit par la tentative de :

[1] créer son univers
[2] faire des choix
[3] filtrer ses habitudes
[4] abandonner la maitrise
[5] créer de nouvelles habitudes
[6] maitriser son abandon
[7] utiliser le temps comme moyen d’action
[8] imaginer un monde qui n’existe pas encore
[9] récapituler sans capituler


D’où l’heure en copier-coller

Souhaitons-nous le nécessaire qui seul libère et nous libère, sans délibérer
en redéployant toute créativité, sans nous laisser le désarçonner.

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article, publié dans Alchimie, Développement personnel, Développement spirituel, Ennéagramme, Esotérisme musical, Général, Hexagramme, Observation de soi, Trigramme, YI King, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Attends à temps

  1. autrelien dit :

    J’aime l’analogie avec l’instrument de musique ..
    « Le timbre, l’intensité et la durée du son obtenu dépendent du volume, de la forme et de la matière de la caisse de résonance »

    J'aime

    • Sol dit :

      Pour tout instrument de la lumière, de l’équilibre ou de la ténèbre c’est une belle analogie, en effet car son secret réside dans la pratique et non pas dans la théorie…. Cependant n’oublions pas le timbre, qui, lui, résulte de la richesse des harmoniques d’un son. Le son d’une clarinette, d’une flute ou d’un violoncelle, se distingue par le nombre de ses harmoniques.

      Cette analogie demeure à la base d’un l’ésotérisme musical selon la science des énergies que présente également le Livre des Transformations

      Les harmoniques d’un son objectif, subjectif ou neutre évoquent diverses langues objectives, subjectives ou neutres en relation avec ce son.

      Il semble que la musique enseigne pourquoi et comment l’écouter, tout comme les ruelles d’une ville enseignent pourquoi et comment aller et venir par cet itinéraire ou par un autre.

      La livre de la mémoire n’est pas celui du rappel à soi , ni celui de l’action de récapituler sans capituler.

      Le langage par formes semble réglé comme sur du papier à musique, entre le son, le silence et l’écho.

      Bien à toi et au plaisir de te lire

      Merci beaucoup

      J'aime

  2. autrelien dit :

     » attends sonne comme a temps  »
    Pour trouver la bonne heure il faut l’entendre sonner ..
    Tout dépend de l’ampleur de la caisse de résonance en nous .

    J'aime

    • Sol dit :

      Attends, la rencontre, à temps…

      Vivre l’unité revient comme sourire ensemble demeure le meilleur du tout, de tout, de tous, de chaque chose et ensemble vivant.

      Au commencement est le verbe trianguler.

      Par exemple confondre le temps chronologique et le temps spirituel mène aux rende-vous manqués de l’attente hâtive ce qui se traduit par la tentative de :

      [1] créer son univers
      [2] faire des choix
      [3] filtrer ses habitudes
      [4] abandonner la maitrise
      [5] créer de nouvelles habitudes
      [6] maitriser son abandon
      [7] utiliser le temps comme moyen d’action
      [8] imaginer un monde qui n’existe pas encore
      [9] récapituler sans capituler

      Tout dépend de l’ampleur de la caisse de résonance en nous.

      Effectivement, ceux qui admettent l’existence de la Conscience mais nient carrément les différents degrés de conscience, accusent un manque d’expérience consciente, un sommeil de la Conscience.

      Question de caisse de résonance ? Reste que la musique ne se trouve pas dans la guitare. Toute personne qui s’est, à quelques reprises, éveillée momentanément, sait très bien, par expérience propre, qu’il existe divers degrés de conscience, observables en nous mêmes.

      Premièrement, le temps.
      Combien de temps sommes-nous demeurés conscients ?
      Deuxièmement, la fréquence.
      Combien de fois avons-nous éveillé notre Conscience ?
      Troisièmement, l’amplitude.
      De quoi était-on conscient ?
      Quatrièmement le timbre.
      Quel intervalle vibratoire aura-t-on mesuré ?

      Apprendre à écouter mesure l’intention de se tendre vers, ce qui signifie tendre, étendre, entendre, détendre, prétendre, retendre, réentendre, sous-entendre, attendre etc… (cinquième accord toltèque)

      Quid Novi (Au point Quatre sur l’ennéagramme mouvant)

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s