Rabia al-Adawiyya

[767668]

Une Grande Sainte Soufie

Un jour donc, plusieurs soufis rencontrèrent Rabia’ qui courrait, portant du feu dans une main et de l’eau dans l’autre.

Ils lui dirent :  » Ô Dame du monde futur, où vas-tu, et que signifie tout cela ? « 

Elle répondit :  » Je vais pour incendier le paradis et noyer l’enfer, en sorte que ces deux voiles disparaissent complètement devant les yeux des pèlerins et que le but leur soit connu, et que les serviteurs de Dieu le puissent voir, lui, sans objet d’espoir ni motif de crainte.

Qu’en serait-il, si l’espoir du paradis et la crainte de l’enfer n’existaient pas ?

Hélas, personne ne voudrait adorer son Seigneur, ou lui obéir !

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article, publié dans Développement personnel, Développement spirituel, Général, Observation de soi, Poésie, Sentiers, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s