Auto-contemplation Aide Dieu caché

[766877]

 Dieu dont on parle reste auto-contemplation,

tant que nul n’est du nombre de ce que l’on parque dans l’ombre
Pourquoi et comment en dire le minimum  mesure encore le manque et l’excès

 Quelle image de Dieu reste-t-il à convertir ?Merci d’aller voir plus loin : La4 le manque, Si4 l’excès.

« L’amour humain fleurit avec une épine.
L’amour divin s’épanouit dans une aube de plus en plus lumineuse. »

« C’est en aimant un être que l’on peut découvrir le divin en lui. Si vous aimez vraiment quelqu’un, il vous est difficile de lui trouver des défauts. Ses imperfections vous semblent insignifiantes, car l’amour implique le sentiment d’unité. Une telle unité avec l’autre s’instaure lorsqu’on accepte sa réalité telle qu’elle est. »

« Il faut aimer
Non seulement au-delà de ce que l’on voit,
Mais aussi au-delà de ce que l’on ressent,
Si l’on veut entonner le chant
De la transcendance de soi. »

Sri Chinmoy

Discipline  Intérieure Evolution Universelle

Une vieille légende hindoue raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux.

Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci :
— Enterrons la divinité de l’homme dans la terre.

Mais Brahma répondit :
— Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera.

 

Alors les dieux répliquèrent :
— Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans.

Mais Brahma répondit à nouveau :
— Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface.

Alors les dieux mineurs conclurent :
— Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour.

Alors Brahma dit :
— Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher.

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.


J’ai trouvé sur le blog de Nidish un épilogue particulièrement intéressant à cette histoire.

Seuls quelques élus, au fil des temps, tirant l’expérience de leur appel intérieur, pensèrent qu’à travers la pratique de la méditation ils retrouveraient l’essentiel en eux ; en recherchant au fond de leur cœur cet essentiel, ils trouvèrent cette divinité cachée par Brahma.

Brahma, alors, considéra qu’il était temps pour les hommes de sortir du profond sommeil dans lequel ils s’étaient alanguis ; il demanda à ceux qui avaient trouvé leur divinité, d’initier les autres hommes. Mais les hommes étaient bien endormis et trouvaient acceptable leur condition…

C’était encore comme cela, il n’y a pas très longtemps. Cependant, le nombre d’hommes en cheminement intérieur grandit progressivement et ne cesse de s’accroître. Malheureusement pas aussi vite que Brahma l’aurait espéré. En attendant, Brahma observe.

Dieu pouvait donner trois choses aux hommes. Il leur donna d’abord le bien mais ils s’ennuyaient… Ils leur donna donc la liberté, mais ils ne savaient pas à quoi cela servait, alors il leur donna le mal pour qu’ils découvrent l’usage de celle-ci… P. Degryse

Si deviner signifie exercer sa divinité alors déplacer le point d’assemblage de la perception signifie déplacer l’auto-contemplation via le dépassement de soi, le dépassement de soi, et le dépassement de soi…

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article, publié dans Alchimie, Développement personnel, Développement spirituel, Esotérisme musical, Général, YI King, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s