Quoique sans trop, mais encore…

 

L’Art de Trianguler repose sur la Science du Livre des Mutations

go_a1.pngScience sans conscience n’est que ruine de l’âme (F. Rabelais)

archetype_a5.jpg

 

Cinq points centraux, quoique sans trop, mais encore
assimilables aux (19 * 19 = 361) pierres blanches et noires d’un Jeu de Go

croix_cercle_a4.jpg

Ondes de forme

triangule_a26.jpg

 

triangule_a12.jpg

Observons ensemble l’octogramme centré du diagramme suivant, en tant que  préliminaire au choix :

trianguler_a32.jpg

Par exemple, entre OUI et NON il y a six positions intermédiaires

triangule_a27.jpgLa ligne horizontale, ici, le diamètre horizontal, représente le temps de compter jusqu’à neuf que l’oiseau sorte de l’oeuf aurique, dont il est issu.
triangule_a29.jpg
triangule_a30.jpg
triangule_a31.jpg

discorde_a1.jpg

triangule_a32.jpg

discorde_a2.jpg

triangule_a34.jpg

 

triangule_a33.jpg

diagramme_huit34.JPG

Le diamètre est divisé en huit segments égaux délimités par neuf points distincts, mettant en évidence les quatre couples de valeurs suivantes :


Hexagramme Harmonique et Grande Octave

Grande Octave n° 1
Grande Octave n° 2
Grande Octave n° 3
Grande Octave n° 4
Grande Octave n° 5
Grande Octave n° 6
Grande Octave n° 7
Grande Octave n° 8

Grande Octave n° 9
Grande Octave n° 10
Grande Octave n° 11
Grande Octave n° 12
Grande Octave n° 13
Grande Octave n° 14
Grande Octave n° 15
Grande Octave n° 16

Grande Octave n° 17
Grande Octave n° 18
Grande Octave n° 19
Grande Octave n° 20
Grande Octave n° 21
Grande Octave n° 22
Grande Octave n° 23
Grande Octave n° 24

Le carré magique s’inscrit sur un octogramme centré, qui ici est inclus dans un ennéagramme, celui de l’Oeuf Aurique

A la croisée du chemin se retrouvent huit points centraux remarquables d’une valeur symbolique, égale à cinq, indiquant entre autre une des bases du système des cinq éléments.

Par analogie avec le système musical, chaque note, peut s’engager dans une des quatre directions suivantes (quinte, quatre, bémol, dièse, bécarre) à la base des systèmes diatonique et chromatique des mutations penta-cardinales, qui feront le sujet de prochains articles plus détaillés.

 

 

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article, publié dans Alchimie, Développement personnel, Développement spirituel, Ennéagramme, Esotérisme musical, Observation de soi, Trigramme, YI King, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Quoique sans trop, mais encore…

  1. Sol dit :

    Sans trop bouder les joies du partage, la communication demeure profonde, même si la forme semble superficielle.

    J'aime

  2. Sol dit :

    Au commencement est le verbe Trianguler

    Trianguler appartient ici au domaine du méta-langage universel du yin et du yang, c’est à dire un langage servant de référence commune à tous les autres.

    Les données à entendre, comme un trait d’union entre tout, tous, chaque chose et ensemble vivant sont peu connues du grand public, si bien qu’être bien adapté à une société malade n’est pas, nécessairement, un signe de bonne santé, tant que l’âme se lave dans le bleu du ciel car l’amour-propre ne lave pas le coeur…

    L’Ame, plus qu’un mot semble fonctionner comme un hologramme du divin en chacun et non pas seulement comme un mot composé des initiales des mots Amour, Mystère Energie et de leurs maux… qui se meurent au semeur de mots, le Super Rieur en chacun.

    Lorsque le sujet, le verbe, l’objet des articles de tarogramme n’est pas moi, moi, moi, alors s’ouvre la voie du dépassement de soi, préalable à tout accès au méta-langage universel que constitue le Livre des Transformations.

    Ne pas oublier que la pratique du Livre des transformations a engendré la création des idéogrammes. En tant que grammaire du Tao, le yi king est le seul système philosophique qui a engendré et qui engendre, encore, une écriture, ceci est aussi à mettre en parallèle avec la naissance des toutes les écritures et autres alphabets dont l’origine reste à juste titre divine. En effet, il n’est pas inutile de rappeler que d’une manière étymologie le terme origine signifie essence de lumière engendrée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s