Correspondances électives

Ce qui suit concerne des correspondances entre les arcanes majeurs du tarot, les fréquences musicales d’une échelles chromatique de 23 sons distincts à ramener à l’échelle chromatique tempérée et une colonne de correspondances électives (d’une évolution harmonique et graduelle vers la pleine conscience relative) , donc  en relation avec l’entretien infini du quotidien incluant des approches attentives du yi king et du tarot.

Via la colonne Valeur du tableau suivant le terme  1 (Un)  symbolise OUI et le terme  2 (Deux) symbolise NON.

L’octave est composée de 52 commas analogues au 52 semaines d’une année symbolique comportant 13*28 = 364 .

Via une approche aussi attentive que silencieuse des êtres, des choses et des ensembles vivants, chacun peut constater, que les mêmes lois régissent l’échelle chromatique et le calendrier.

Dès lors, l’idée à délier, ici, consiste à palier au manque de termes exprimant la relativité entre OUI et NON, menant à l’unité, tant que le désaccord ne contredit pas l’accord sur lequel tout repose et se repose.

https://i1.wp.com/spheres.dyndns.org/images/ennea_anthropo_a29.jpg

Ces correspondances préparent aux conditions de chaque transition, où chacun peut rapidement relâcher n’importe quelle émotion négative en se posant simplement la série de questions suivantes, associable aux touches noires (ici verte) d’un piano, via la colonne Lune :

1) Do# Quelle émotion négative ressentez-vous en ce moment (à joindre l’inutile au désagréable) ?

2)  Ré# Pourriez-vous permettre à cette sensation désagréable ou à cette émotion négative d’être seulement présente pour quelques instants ?

3)  Fa# Seriez-vous capable de la relâcher ?

4)  Sol#   La relâcheriez-vous ?

5)  La#  quand ?

24 lois terrestres

http://spheres.dyndns.org/images/ennea_anthropo_a29.jpg

Illustration musicale de la conjecture de Syracuse

La conjecture de Syracuse, encore appelée conjecture de Collatz, conjecture d’Ulam, conjecture tchèque ou problème 3x+1 est l’hypothèse mathématique selon laquelle la suite de Syracuse de n’importe quel entier strictement positif atteint 1.

On part d’un nombre entier plus grand que zéro ; s’il est pair, on le divise par 2 ; s’il est impair, on le multiplie par 3 et on ajoute 1. En répétant l’opération, on obtient une suite d’entiers positifs dont chacun ne dépend que de son prédécesseur.

Par exemple, à partir de 14, on construit la suite des nombres : 14, 7, 22, 11, 34, 17, 52, 26, 13, 40, 20, 10, 5, 16, 8, 4, 2, 1, 4, 2… C’est ce qu’on appelle la suite de Syracuse du nombre 14.

Après que le nombre 1 a été atteint, la suite des valeurs (1,4,2,1,4,2…) se répète indéfiniment en un cycle de longueur 3, appelé cycle trivial. C’est le cycle des octaves (1,2,4,8,16,32… etc)

https://i1.wp.com/spheres.dyndns.org/images/syracuse_a3.jpg

La colonne Etapes est associable au nombre de cartes d’un tirage ce nombre est matérialisé avec celui d’un ordre de succession parmi d’autres des arcanes majeurs du tarot.
D’ailleurs la première carte de la colonne arcane est probablement le  bateleur, c’est à dire le moment où le consultant observe une carte à la fois et sa foi dans chaque carte.

Avec deux Illustrations musicales ; l’une chromatique et l’autre diatonique.

https://i2.wp.com/spheres.dyndns.org/images/syracuse_a4.jpg

Calcul en ligne : http://calculis.net/syracuse

Illustration chromatique http://youtu.be/UOSM4-O30lI

Illustration diatonique https://www.youtube.com/watch?v=ROV8KgJuL40

Amicalement

Créons-nous un excellent aujourd’hui

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Arcanes majeurs, Développement personnel, Développement spirituel, Esotérisme musical, Observation de soi, Octave, tao, Tarot, YI King. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s