La Déformation de la Parole

tanngram1.jpg

Le son du canon, son explosion, détruit les vitres d’une fenêtre. Par ailleurs, une parole douce apaise la colère ou la rage ; mais une parole grossière, inharmonieuse, produit ennui ou mélancolie, tristesse, haine, etc.

On dit que le silence est d’or mais c’est mieux de dire : il est autant incorrect de parler quand on doit se taire que de se taire quand on doit parler !.

Il y a des silences délictueux, il y a des paroles infâmes. On doit calculer avec droiture le résultat des paroles prononcées, car on blesse souvent les autres avec les mots, de façon inconsciente.

Les paroles pleines d’un sens mal intentionné produisent des fornications dans le monde du mental. Et les paroles arythmiques engendrent de la violence dans le monde du mental cosmique.

On ne doit jamais condamner personne avec la parole parce qu’on ne doit jamais juger personne. La médisance, les ragots et la calomnie ont rempli le monde de douleur et d’amertume.

Si nous travaillons avec la Sur-dynamique Sexuelle, il faut comprendre que les énergies créatrices sont exposées à toute sorte de modifications. Ces énergies de la libido peuvent être modifiées en pouvoirs de lumière ou de ténèbres. Tout dépend de la qualité des paroles.

L’homme parfait dit des paroles de perfection. L’étudiant gnostique qui désire suivre le chemin de la Révolution de la Dialectique doit s’habituer à contrôler son langage. Il doit apprendre à manier la parole.

Ce n’est pas ce qui entre par la bouche qui fait du tort à l’homme mais ce qui en sort !. La bouche fournit l’injure, l’intrigue, la diffamation, la calomnie, le débat ; tout ceci est ce qui nuit à l’homme.

Evitons tout type de fanatisme parce qu’avec lui nous causons un grand tort à l’homme, au prochain. Non seulement on blesse les autres avec des paroles grossières ou avec de fines et artistiques ironies, mais aussi avec le ton de la voix, avec l’accent inharmonieux et arythmique.

Samael Aun Weor

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Alchimie, Développement personnel, Développement spirituel, Général, Observation de soi, Sentiers. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La Déformation de la Parole

  1. Sol dit :

    Bon, bref, l’enjeu de l’éveil se n’est sûrement pas de s’élever les uns contre les autres, mais bien de percevoir l’universalité de cette chose qu’est l’éveil traversant les frontières et les océans.

    Une dimension capitale dans le processus d’éveil dont on n’arrête pas de parler ici, et qui par le mental refroidi donne l’impression d’un non éveil, plutôt que d’un éveil.

    Le cœur est une énergie lumineuse qui purifie toute pollution, telle la mangrove que tu évoques.

    Par certains de tes propos, en dépit de ton style naturel mais non méprisable, tu nous montres Ô combien la vérité pointe son nez spontanément, sans ornement.

    Tu confirmes cette puissance de l’alchimie créatrice et qui se renouvelle perpétuellement. Chaque jour, nous sommes « autre » par la magie de la Vie!

    « Le champs de bataille » qu’est cette vie peut donner un combustible très efficace dans cette voie de l’éveil, il alimente cet écho en nous, il vient le provoquer, faire ressortir un filament de lumière, d’éclairage, agrandir notre perception, la briser, de sorte qu’elle puisse se renouveler, et donner naissance à une entité régénérée dans le meilleur des cas.

    Hélas, nous savons que certains échouent et n’ont pas cette chaleur du cœur, pure lumière, alors au lieu d’être régénérés, ils sont « fixés » dans une demeure de destruction, de chaos, de ténèbres. Et leur nature: semer le doute et détruire.

    La voie de l’Eveil engendre la paix, et même si nous ne sommes pas parvenus au grand Eveil, il existe des petites paix qui s’accumulent au fur et à mesure jusqu’à ce que nous obtenions par cette somme chaleureuse d’énergie, la grande Paix, c’est-à-dire la délivrance, comme celui qui se mettrait au monde après une longue gestation intime.

    La voie, mon frère, est une voie qui ne regarde ni à droite, ni à gauche, qui se passe au possible des mots, mais qui devient « langage » vivant. La voie est La Paix, même au sein d’une guerre, car de la guerre naît la paix. L’harmonie vient du conflit. C’est ainsi.

    Des petits champs de batailles, des petites trêves jusqu’à la grande Trêve. N’est-ce pas le meilleur enjeu?

    Dans la tradition ancestrale de la vérité, le Prophète de la paix, le Sage, le Saint, Le Cœur a dit: » Il existe un organe qui lorsqu’il est malade corrompt tous les autres organes, c’est le cœur »…Donc, tous les canaux de Lumière s’en trouvent pervertis et ne laissent plus circuler cette pure merveille Originelle.

    Merci à toi de témoigner de cette beauté de l’ouverture, ton « amour » est Son Amour, dans une danse Harmonieuse. Il n’est point besoin de partir loin, ni de parcourir des miles pour s’apercevoir que ce que nous

    cherchons est Là, qui ne demande qu’à apparaître, dans l’éclairage du « maître » qui est d’abord en nous…

    Naïla

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s