La Gamme Aulos

AULOS I, II, Bourdons/drones

1. SATURNE – 6.1 /  2. No. 2 Mode  – 6.09 / 3. LUNE/moon 5.31 / 4. MERCURE –  5.18 /  5. VENUS  (joué sur koto) –  8.29 / 6. VENUS  – 5.23 / 7. SOLEIL/sun –  5.50 /  8. MARS –  5.14 / 9. JUPITER (joué sur koto) –    6.24 /  10. JUPITER –  2.18 /  11. SATURN (joué sur koto) –  9.05 /  12. 8 notes sur piano  / 13. 8 notes

 SATURN extract from AULOS II

Il y a 20 ans je suis tombé sur ces gammes Aulos. Elles n’ont cessé de me fasciner depuis. Le fait de les jouer ou de les chanter nous transporte hors de notre temps. Elles furent découvertes dans les années 20 lors de fouilles en Grèce entreprises par l’archéologue anglaise Kathleen Schlesinger. Elle remarqua que les trous des flûtes trouvées ne correspondaient pas à l’ordre habituel. Y ayant placé un bec, la gamme qui se fit entendre était totalement inconnue. Les notes étaient en dehors de notre système tonal ! En changeant la note fondamentale on obtient 8 modes différents. Rudolf Steiner qui vit et entendit ces flûtes suggérait que ces modes aient un lien avec les sept planètes. Dans son système holistique de compréhension le mode saturnien a un lien étroit avec la respiration et les poumons, le mode lunaire avec le système reproductif, le mode de la planète Mercure avec la croissance (cellulaire, osseuse, etc.), le mode solaire avec la sécrétion intérieure (hormonale, lymphatique, etc.), le mode de Jupiter avec la régulation de la température du corps, le mode vénusien avec la maintenance de la vie et le mode martien avec la nourriture et la digestion. (Pfrogner)

Nous pouvons obtenir cette gamme en simplement divisant le cou d’une guitare, d’un violon, d’un violoncelle etc. en deux, puis en divisant la moitié supérieure en huit part de longueur égale. Le quart suivant (donc vers le trou) sera à nouveau divisé en huit, ainsi la deuxième octave et ainsi de suite. Chaque intervalle devient ainsi unique, différent des tous les autres. Le premier mode (Saturne) commence avec la corde entière, se terminant à l’octave (la moitié de la corde) et en omettant la troisième note. De la seconde position à la place correspondante après la moitié de la corde nous obtenons un mode attribué à aucune planète. De la troisième position nous obtenons le mode lunaire*, 4ème position = Mercure*, 5ème position = Vénus*, 6ème position = Soleil*, 7ème = Mars*, (* omettant la deuxième note du mode saturnien). 8ème = Jupiter (omettant la troisième note du mode saturnien). D’aucun sont de l’avis que tous les modes devraient être joués à partir du DO. Ce qui implique d’accorder l’instrument différemment pour chaque mode. Sur ces enregistrements présents je ne le fais pas. Cela vous prendra probablement quelque temps pour rentrer dans ces modes et de réellement sentir les différences. Le mode solaire apparaîtra alors comme exceptionnellement bien équilibré et ‘ensoleillé’. Le mode lunaire, lui aussi, révélera ces qualités, distinctement liées aux qualités lunaires, etc.

En accordant le DO à 12à Hertz (LA à 432 Hertz) vous pouvez accorder le mode saturnien de la manière suivante : 128, 136.5, (146.3), 157.5, 170.7, 186.2, 204.8, 227.6, 256 Hertz. Vous trouverez ces huit notes sur le CD aux positions 12 et 13. Ces modes demandent à être jouées et chantées avec une approché très différente. Ils vont apparaître comme ‘faux’ au début, dans le sens qu’ils sont inhabituels à l’écoute. Mais vous risquez de vous y habituer rapidement et de trouver ces nouveaux intervalles très intéressants, ouvrant de toutes nouvelles ‘portes’. Votre musique s’en trouvera complètement transformée et ces modes vous porteront vers des espaces jusqu’à lors inconnus. Je vous suggère cependant de bien suivre votre ressenti en les utilisant. Cela peut vous prendre deux semaines pour votre corps éthérique à s’adapter à cette expérience sonore nouvelle. Durant cette période vous pourrez sentir parfois une sensation légèrement fiévreuse dans vos articulations ainsi que des rêves inhabituels. C’est normal. Ces modes devront être utilisés avec précaution et uniquement dans des moments où vous ainsi que vos auditeurs vous sentirez capable d’être en contact avec votre ressenti.

La façon que je les joue est improvisée et en suivant mon ressenti et mon intuition. Si une note me semble trop étrange, je lui donne le temps nécessaire pour l’assimiler. J’utilise la ‘gamme utilisateur’ sur un synthétiseur Korg i4S qui me permet d’accorder chaque note séparément. J’utilise également un Koto (instrument à corde japonais) ainsi que des harpes.

Les 64 trigrammes mercuriens

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Alchimie, Développement spirituel, Esotérisme musical, Observation de soi, Octave, Trigramme, YI King. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s