Confiance juste au centre

Entreprendre à partir du germe du coeur.

Indépendance entre passé et avenir

 

Aller dans la plénitude du coeur sinon il y a risque de concept mentaux qui viennent s’accager l’intuition en mettant bas les forces vitales.

Un savoir chasse l’autre jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à savoir. Le savoir ressemble  à une bulle d’air et la croyance resemble à son ombre. Par analogie si la savoir est un son alors, la croyance est un rapport ou un intervalle entre deux sons. La compréhension vient du présent dans la mesure où le passé et le futur y sont inclus. La foi vient de l’accord de la compréhension et non de la chanson psychologique de la croyance.

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Hexagramme, Observation de soi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Confiance juste au centre

  1. ileantha dit :

    Il m’apparaît à la lecture de ce joli texte une évidence,
    qui se passe dans notre esprit : si les pensées sont aussi
    mortes que les feuilles d’automne, et que les futures n’existent
    pas encore et que les présentes ( malgré l’emprise qu’elles
    essaient sur nous…sur notre esprit ) , ne possèdent ni forme,
    ni couleur et ne peuvent pas se localiser, notre but étant alors
    de ne pas les arrêter ce qui est impossible , mais de les libérer.

    Par l’action de cette ‘confiance centrale’ , l’esprit cesse alors
    d’être un tourbillon de pensées qui oscillent entre l’attachement
    et le rejet, la joie et la peine.

    Dans ce texte de Krihnamurti, l’évocation de ‘l’unique mouvement’
    me fait penser au mouvement de mon esprit, qui habituellement
    se fait par deux états, celui de la quiétude et du mouvement.
    Il est parfois libre et calme ( des pensées comme l’étendue d’un Lac )
    mais des que les pensées surgissent, il devient en ‘mouvement’.

    Cependant, je sais qu’il n’existe pas entre les deux une différence,
    juste la recherche de la « confiance juste » , un autre aspect de mon
    esprit.

    Laisser et venir, observer et rechercher…c’est peut être là,
    la ‘vérité’ ?

    J'aime

  2. Sol dit :

    J. Krihnamurti

    La fragmentation de la conscience

    « Ces divisions ont été cause d’un tel désordre dans le monde et en moi ! Suis-je capable de regarder tout cela comme faisant partie d’un unique mouvement étonnant et merveilleux ? Donc désormais, mon souci sera non pas de chercher à vivre une vie unitaire et globale, mais de chercher si la fragmentation ne peut pas prendre fin.

    Et cette fragmentation peut cesser si je vois clairement que toute ma conscience est elle- même constituée par ces fragments. C’est ma conscience qui est la fragmentation. Et quand je dis : “Il faut qu’il y ait intégration, il faut que tout ceci soit harmonisé”, cela fait encore partie des illusions que je m’oppose à moi-même, et cela je m’en rends compte.

    Je m’en rends compte comme étant une vérité, comme je suis sûr que le feu brûle, vous ne pouvez pas me tromper, c’est un fait et je demeure devant ce fait, et il me faut découvrir comment ce fait agira dans ma vie quotidienne – le découvrir et ne pas le deviner, m’amuser, faire des théories.

    Mais parce que j’ai vu la vérité de la question, cette vérité est agissante. Mais si je ne l’ai pas vue clairement et que je fasse semblant de l’avoir vue, je vais faire de ma vie tout entière une hideuse pagaille. »

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s