Temps d’une respiration consciente

Compter jusqu’à neuf, l’oiseau sort de l’oeuf

Six traits donnent, six types de but pour un hexagramme.

Utiliser un système de couleurs pour se rappeler à soi-même, les différentes étapes menant à la réalisation de son but, mène à la pratique du silence mental.

Quelques quadrants remarquables

La première étape consiste à associer une couleur, pour chacun des quatre traits utilisé pour former un hexagramme.

Ici le choix des couleurs est avant tout mnémothechnique.

Ce quadrant de buts est associable aux trigrammes constituants et nucléaires d’un hexagramme.

Les 13 points de l’octogramme centré, sont obtenus à partir de la division de 1 par 7 donnant la série 0,142857

Sur l’octogramme centré, les nombres sont croissants de 1 à 4 suivis de nombres décroissants de 8 à 5.

Chacun des traits est associable aux quatre temps d’une respiration : Expiration, Pose, Inspiration, Pause où le terme Pause se réfère à la rétention pleine et où le terme Pose se réfère à la rétention vide.

Il est possible prononcer mentalement : Expire, Pose, Inspire, Pause. Cependant prononcer ces mots, peut dissoudre mon attention dans des tensions indésirables si bien que je choisis de ne prononcer que les initiales et la formule devient E.P.I.P.

Accorder le compte des respirations sur la perception du battement cardiaque est à la base de toute méthode de respiration consciente.

Comme l’air circule librement, il est appelé le meilleur de tout.

Un autre mode de lecture d’un hexagramme s’effectue par le biais de l’exercice de respiration consciente indiqué par les traits de l’hexagramme.

Calcul du Cycle du MicroCosmos

En associant deux à deux chacun des 64 hexagrammes il est possible d’obtenir 64*64=4096 mutations.

Dès lors, il est possible d’associer à un hexagramme tout nombre égal ou inférieur à 4096.

Si le nombre considéré est supérieur à 4096 deux modes de calcul sont conseillés : la division permet d’identifier le nombre de cycles de 4096 et le modulo permet d’identifier la place de l’hexagramme dans le cycle.

En conclusion et par analogie avec les aiguilles d’une montre trois modes de calcul apparaissent pour convertir les séries structurant l’ennéagramme.

Le mode de la trotteuse concerne un nombre inférieur à 4096
le mode de la petit aiguille concerne la division par 4096
le mode de la grande aiguille concerne le modulo de 4096

Chaque nombre de la colonne [Mutation] ou résultat du modulo est ensuite converti en base 4 et formaté pour avoir des nombres ne comportant que les valeurs 0, 1, 2, 3 auxquelles 6 est ajouté afin d’obtenir un nombre ne comportant que les valeurs 6,7, 8, 9 formant un hexagramme.

Calcul Cycle du MacroCosmos

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Développement spirituel, Ennéagramme, Hexagramme, Observation de soi, YI King. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s