L’ennéagramme des 7 plans

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article a été publié dans Ennéagramme, Hexagramme, Observation de soi, YI King. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’ennéagramme des 7 plans

  1. Sol dit :

    « Pour être gai il faut être libre, et pour être libre il faut cesser d’accumuler des fardeaux sur ses épaules.

    À la gaieté s’associe l’idée de légèreté.
    Et qu’est-ce qui nous rend léger ?
    L’amour.

    L’amour réchauffe et dilate notre cœur et alors, comme un ballon qui s’élève dans l’atmosphère, nous devenons légers, c’est-à-dire gais, joyeux.

    La gaieté est une des expressions les plus poétiques de l’amour.
    Lorsque vous aimez quelqu’un, il suffit que vous entendiez prononcer son nom ou que vous l’aperceviez de loin pour que cela vous rende gai et que votre âme commence à chanter.

    Vous direz que si cette personne que vous aimez ne vous aime pas, l’apercevoir de loin ou entendre son nom ne peut que vous faire souffrir.

    C’est vrai, mais alors c’est que l’amour que vous ressentez pour elle n’est pas encore le véritable amour.

    Le véritable amour se suffit à lui-même, il n’attend rien.
    Et comme il n’attend rien, il vous donne tout. »

    Omraam Mikhaël Aïvanhov

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s