Calendrier individuel


Calendrier des Hexagrammes de l’individualité

Le calendrier individuel commence avec le Mat sur la seconde octave.

Ce Calendrier des Hexagrammes  commence à l’occidentale, c’est à dire aligné sur le signe du Bélier. Ce point de référence, le Bélier n’a rien d’artificiel, il correspond à la tradition occidentale de placer en haut le nord et à droite, le printemps à l’Est.

Avec onze notes à combler entre Do et Do

du 1er au 73 ème jour
tg_calend_1.JPG

du 74 ème au 146 ème jour
Image

du 147 ème au 219 ème jour
Image

du 220 ème au 292 ème jour
Image

du 293 ème au 365 ème jour
Image

Chaque tableau est constitué de neuf colonnes :

La colonne n°1 mesure le temps écoulé qu’un son soit émis ou non. ici la mesure est de 60 unités

La colonne n°2 contient sur fond rouge la note fondamentale et ses octaves ainsi que les harmoniques successives de la note fondamentale.

La colonne n°3 contient les 28 harmoniques nécessaires d’un son pour percevoir naturellement les douze sons d’une échelle chromatique de douze sons.

La colonne n°4 contient les 22 arcanes majeurs qui correspondent au 22 premières harmoniques ses sons distincts de la fondamentale et de ses octaves.

La colonne n°5 contient les temps de silence

La colonne n°6 indique les 33 vertèbres dont la perception arrive avec le silence attentif

La colonne n°7 en écho avec la colonne n°1 indique les hexagrammes reliés au cycle sexagésimal.

La colonne n° 8 indique la valeur emblématique traditionnelle de chaque hexagramme

La colonne n° 9 indique les trigrammes et les hexagrammes à la base de cette disposition générale.

La clé de ce système n’est pas décimale mais sexagésimale…

Le système numérique babylonien

Le terme sexagésimal vient du latin sexagesimus qui signifie « soixantième ».  Ainsi, dans le système sexagésimal, chaque unité est égale à un soixantième de l’unité immédiatement supérieure.  Nous utilisons encore aujourd’hui, du moins en partie, le système sexagésimal dans la mesure du temps en heures, minutes et secondes, ainsi que dans la mesure des angles en degrés, minutes et secondes.   Dans la mesure des angles, par exemple, une seconde vaut un soixantième de minute et une minute vaut un soixantième de degré.

http://villemin.gerard.free.fr/Biologie/Squelett.htm
http://www.ilemaths.net/encyclopedie/Syst%C3%A8me_sexag%C3%A9simal.html
http://www.ditl.info/arttest/art1606.php

Analyse de tablettes de calcul

Les Babyloniens n’avaient pas besoin de tables d’addition, car les additions avec des nombres écrits à l’aide de leur notation sont encore plus simples que nos additions. Nécessité de repérer l’ordre de grandeur des nombres à ajouter qui se comprend d’après le contexte.

Tables de multiplication

Elles étaient à faire pour tous les couples de nombres entre 1 et 59. A l’aide de ces tables, ils pouvaient multiplier deux nombres quelconques, entiers ou fractionnaires en sexagésimal. Facilité des multiplications et les divisions qui s’effectuent de la même façon sur les entiers et les fractions.

La division et les tables d’inverses

Pour diviser un nombre a par un nombre b, on se ramène à une multiplication de a par l’inverse de b, cherché dans une table.

Table de division
On sait que tous les rationnels dont le dénominateur peut s’écrire 2a 5c car 10 a pour diviseurs 2 et 5. Le nombre 60 a 12 diviseurs et les inverses de ces nombres 2, 3, 4, 5, 6, 10, 12, 15, 20, 30, s’expriment très simplement. Tous les rationnels dont le dénominateur peut s’écrire sous forme réduite par 2a 3b5c possèdent un développement sexagésimal fini. Seuls figurent les nombres qui possèdent un inverse ayant un développement sexagésimal fini. Par exemple, pour l’inverse de 7, il est mentionné « n’existe pas ». Le calcul de 1/7 est intéressant car sa période apparaît très rapidement.

1 /7 = 0,8 34 17 8 34 17 … avec répétition indéfinie de (8,34,17) en sexagésimal.

1/7=0,142857142857… avec répétition indéfinie de 142857 en décimal.

Système positionnel à base 60 étendu aux fractions, sans zéro, sans « virgule », sans notation d’ordre de grandeur ; la base 10 est utilisée de façon auxiliaire pour noter les nombres de1à 60 de façon additive.  Au IIIème avant J.C., apparition d’un zéro comme place manquante au milieu des nombres.

Thureau Dangin écrivait à propos du système sexagésimal babylonien :

Diviser un nombre, c’est le multiplier par son inverse
L’incomparable instrument de calcul dont disposaient les mathématiciens babyloniens était de nature à leur aplanir la voie qui mène à la méthode algébrique. L’expression du nombre atteint dans le système savant un degré de simplicité, d’homogénéité et d’abstraction qui n’a jamais été dépassé. Comment les Babyloniens sont-ils venus à une conception aussi abstraite du nombre ?

En un certain sens, la numération des Babyloniens ressemble à la notation scientifique avec mantisse et exposant, à ceci près que les Babyloniens ne notaient que la mantisse et conservaient l’exposant mentalement. En langage contemporain il s’agit de calcul en virgule flottante.

Le lecteur des tablettes doit ainsi rétablir l’exposant des nombres qu’il déchiffre, ce qui rend l’interprétation parfois difficile. Pour noter le zéro, en position interne à un nombre, une espace puis le « 2 tourné » furent utilisés plus tardivement.

http://spheres.dyndns.org/images/mois_hexag.jpg

Publicités

A propos Sol

Hissons haut les Coeurs Heureux y sont les Sensibles Malheureux y sont les Résistants Intolérés y sont les Tolérants
Cet article, publié dans Alchimie, Arcanes majeurs, Esotérisme musical, Hexagramme, Octave, Tarot, Tirage en croix, YI King, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Calendrier individuel

  1. Ping : Placer les cartes | Tarogramme

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s